Emissions TV sur l'égypte

EGYPTE, LE TOURISME EN BERNE, 6 ANS APRÈS
Envoyé spécial, la suite du 5 avril 2014

En 2008, les Français avaient élu l'Egypte comme leur destination préférée. Une révolution, un coup d'Etat et quelques attentats plus tard, les Français ont déserté le pays. Depuis 2011, l'Egypte affronte sa plus grande crise économique. L'industrie du tourisme, troisième source de revenus en Egypte, s'est effondrée.
Comment les voyagistes tentent-ils à nouveau d'attirer les touristes ?

 

Avril 2013 : Bassem Youssef dans le petit journal de canal +

Cardiologue de fomation, l'égyptien Bassem Youssef a dû se retrousser les manches au début de la révolution pour venir au secours des victimes de la Place Tahrir. Suite à l'engouement inattendu qu'ont pu susciter ses vidéos postées sur youtube sous sa seconde casquette d'humoriste, il sera sollicité pour présenter à la télévision un show satirique « Al Barnameg », inspiré de l'émission américaine, « The Daily show », de John Stewart. Le succès fulgurant ne s'est pas longtemps fait attendre : après avoir passé au peigne fin la politique, Bassem y dénonce les travers, n'y allant pas avec le dos de la cuillère, au bonheur des Egyptiens grisés par cet air frais, jusque là interdit.

Juillet 2011 - Envoyé spécial - France 2 - Egypte, le prix de la liberté

Egypte, terre des pharaons. Egypte, terre de révolution. Une civilisation trois fois millénaire vient de connaître un bouleversement démocratique sans précédent.

Mais à côté de ces désirs de justice et de liberté, le pays pourra-t-il se relever ? Les Egyptiens fiers de leur soulèvement doivent maintenant faire avec une économie touchée de plein fouet par le départ des touristes. Avec les pillages aussi qui ont touché des sites aussi symboliques que les pyramides de Gizeh et le Musée du Caire.

Une équipe d’Envoyé Spécial a traversé le pays du Nord au Sud, au fil du Nil, avec quelques touristes, seuls au monde.

 

 

Pékin Express en Egypte : "Pékin Express, La route des grands fauves"

Pékin Express: Dans la tourmente égyptienne ! - Janvier/Février 2011


Après cinq saisons passées sur les continents asiatique et sud-américain, la production de Pékin Express a eu des envies d’ailleurs, et surtout d’Afrique pour être tout à fait précise. « On y réfléchit, mais je pense qu'on finira par y arriver. C'est compliqué l'Afrique, il y a plein de pays instables », confiait le présentateur, Stéphane Rotenberg l’année dernière. C’est désormais chose faite. Pour la sixième édition de l’émission, baptisée « Sur la route des grands fauves », les dix nouveaux duos de candidats ont été envoyés au-delà de la Méditerranée pour un parcours en 12 étapes partant de Rosette en Egypte pour se conclure à Cape Town en Afrique du Sud. Autant dire que les équipes de M6 n’auraient pas plus mal choisir leur moment. Le tournage a débuté alors que la colère grondait déjà en Tunisie et risquait de se propager en Egypte.

Pekin express Article programme Télé loisirs La route des grands fauves

Des règles du jeu adaptées

Pas question pour autant de changer de route ou de retarder le départ. D’après le magazine Télé7Jours à paraître lundi prochain, qui révèle l’information, les forces de l’ordre égyptiennes ont donc été chargées d’escorter tout l’équipe pendant son parcours sur la terre des pharaons. Les règles du jeu ont en outre dû être revues et corrigées pour s’adapter à cette situation délicate. Les candidats ont ainsi reçu l’interdiction formelle de dormir chez l’habitant par souci de sécurité. Sur cette partie du parcours. Cela n'a pas empêché les aventuriers de partager le quotidien des égyptiens, en particulier le soir avec des dîners se prolongeant tard dans la nuit. Le tournage en Egypte achevé, toute l’équipe de Pékin Express s’est envolée vers le Kenya. A ce jour, ces derniers ne sont pas encore arrivés à leur but final. Notons que parmi les duos cette année, on trouvera notamment des frères, une mère et sa fille, deux copains, un couple et, grande nouveauté, un couple de divorcés. Source : Télé7jours

Voici les étapes de “Pékin Express, la route des grands fauves”, jeu à l'antenne de M6 dès le 20 avril.

Étape 1 : Gizeh-Port Saïd (Égypte) - Étape 2 : Port Saïd-Meidum (Égypte) - Étape 3 à 12 : Kenya-Tanzanie-Afrique du Sud-Lesotho.

M6 REPLAY pour revoir les épisodes

Le 07 Février 2010 - M6 Enquête exclusive - Égypte : la face cachée d'un voyage de rêve

Les Pyramides, le Sphinx et la vallée des Rois attirent chaque année plus de 500 000 touristes français en Égypte. Le pays des Pharaons est d'autant plus accessible que les voyagistes cassent les prix sur la destination, notamment sur les croisières au fil du Nil. De la felouque chic au paquebot populaire il y a désormais embouteillage sur le célèbre fleuve, mais même à bord des embarcations 5 étoiles, les vacanciers ne sont pas à l'abri des déconvenues. Suppléments imprévus, propreté approximative, guides peu scrupuleux, que cachent les offres alléchantes de certains tour-opérateurs ?

Le 30 octobre 2008 - Envoyé spécial - France 2

Le pays des pharaons est l'une des destinations préférées des Français. Séjours balnéaires, plongée et croisière sur le Nil attirent les touristes. Environ 500 000 ressortissants français se sont rendus en Egypte en 2007. Comment les tour operators peuvent-ils proposer des croisières d'une semaine, vol depuis Paris et repas compris pour 300 euros ? Un reportage de Stéphane Haussy et Arnaud Maurial.

Voici un extrait de l'emission où apparaît Sara.

Commentaires (6)

1. Sarathebes (site web) 05/11/2008

Ce sont les guides qui ont leur grande part de responsabilite dans le fait que les clients des TO ignorent completement le peuple Egyptien. Combien de personnes m'ont rapporte que leur guide leur avait dit qu'il etait dangereux de sortir seuls du bateau - d'acheter seuls des souvenirs etc... et pour quelle raison : et bien tout simplement pour s'en mettre plein les poches! Seuls les guides (et surtout ceux de Louxor) peuvent se payer le luxe de ne pas travailler l'ete (il fait trop chaud...) et aller passer 3 a 4 mois a Alexandrie dans leur appartement avec vue sur la mer!

2. Renée 03/11/2008

Les clients des T.O. , les touristes sont encadrés et sont breefés pour rester ensemble, dans un groupe homogène et dans le "rail". Personnellement on m'a conseillé de ne jamais rentrer seule dans une boutique, de ne pas prendre en photo la population, de ne pas donner de pourboire aux caléchiers ni aux gardiens dans les temples, et j'en passe! Il est entretenu une peur qui laisse à penser que l'Egypte ne peut se visiter que en groupes avec des T.O.
Mais j'ai pu parler (en anglais) avec des enfants en visite dans le temple d'Edfou, avec un policier sur le site de Philae, avec des commerçants de Louxor et Assouan ou je me suis retrouvée seule dans la boutique (car le groupe avancait au pas de gymnastique dans le marché); j'ai donné des pourboires aux caléchiers et a certains vieux gardiens de temples qui me semblaient bien pauvres; certains me remerciaient les larmes aux yeux. J'ai constaté que le tourisme de masse ignorait les locaux , n'était vraiment pas ému par la pauvreté, la mendicité, les petits enfants dépenaillés qui s'accrochaient aux calèches en tendant leurs petites mains. Ce n'était pas leur problème. Le guide nous avait même demander d'ignorer ces "comportements" et de ne rien donner du tout.

3. Catherine 01/11/2008

message adressé à FRANCE 2 suite à l'émission ENVOYE SPECIAL:
si je regardais cette émission à chaque fois ou presque croyez que la dernière m'a dissuadée de continuer dans ce sens! vous n'avez pas du tout fait preuve d'objectivité et moi qui connaît l'Egypte pour y être allée 20 fois (je suis revenue le 18 octobre), je trouve vos observations totalement injustifiées! Je suis infirmière et si je suis partie là bas avec la passion de l'égyptologie, j'y suis retournée pour le peuple égyptien! Je pense que soeur Emmanuelle aurait bondi en vous entendant les traiter de la façon dont vos reporters ont dépeint ce peuple si accueillant. Ne faites donc pas une généralité de quelques tours opérators malsains qui exploitent le filon.... et allez plutôt là bas en "free lance" vous changerez d'avis. Apprenez donc à travailler en montrant aussi l'endroit de la médaille si vous ne voulez pas que l'on dise du mal des médias et de votre émission en particulier.

4. Sarathebes (site web) 31/10/2008

Je n'ai malheureusement pas vu ce reportage mais j'en ai eu des.... dizaines d'echos! le theme de depart qui etait de montrer la pollution cree par les gros bateaux, et auquel j'ai participe, s'est retrouve noye avec des cliches que plus personne n'ignore. Je veux quand meme preciser, pour vivre ici depuis bientot 15 ans, que ce ne sont pas les ''petits'' Egyptiens qui profitent du tourisme de masse. Ils en subissent surtout les consequences en etant obliges de sourire, rendre des services le tout avec de grands sourires aux clients des TO qui ne sont pas toujours tres tendres avec eux. Je m'arrete la j'en aurais bien trop a ecrire a ce sujet et je vais m'attirer les foudres de certains

5. Pascal - Administrateur du site (site web) 31/10/2008

Je suis en colère ! (snif...) :
Le reportage de France 2 est totalement à charge ! En résumé, les égytiens sont sales et voleurs !!
L'équipe de TV à réservé un voyage en croisière d'une semaine de Louxor à Assouan au raz des paquerettes : Toutes les excursions étaient en supléments, la cabine et surtout la salle de bain étaient vétustes, les matelats des transats étaient miteux, la piscine était une baignoire.....
Toutes les boutiques ne proposent que des produits fabriqués en chine à des prix exorbitants, tout le monde se sucre sur le dos du pauvre touriste pigeon.
Le Nil est la poubelle des gros bateaux de croisière que la pauvre Sara du Maxime s'acharne à nettoyer avec ses fils pour pouvoir faire naviguer dans de bonnes conditions ses felouques.
Bien entendu l'Egypte est un pays de terroristes, merci de nous remontrer les images datant de 1997....
Le seul tour opérateur mis en avant étant nouvelle frontière, sont-ils du même groupe que France télévision ?
Enfin le seul point positif de ce reportage sont les belle images du Steam Ship Sudan.
Un grand merci aux journalistes de France télévision pour leur objectivité !! Et merci pour les familles modestes d'égyptiens qui ne subsistent que par la venue de touristes en égypte.
Pascal

6. Sarathebes (site web) 30/10/2008

A ne pas rater ce soir 30 Octobre a 20h50 ENVOYE SPECIAL. Avant sa diffusion ce reportage, auquel j'ai participe, fait deja grincer des dents et pour cause.... http://envoye-special.france2.fr/index-fr.php?page=accueil!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.