LA VALLEE DES REINES DE LA RIVE OUEST DE LOUXOR

Biban el ahrim (la porte des reines).

Ban el ahrim (la porte des reines) ou wadi el malika, les noms arabes, ou Ta set neferou (place des beautés) le nom "pharaonique", est placée sous la protection de la cime thébaine et de la déesse Hathor. Prix du ticket 80LE

La vallée des reines

Il est difficile aujourd'hui, tant l'endroit est sec, aride et écrasé par la chaleur, d'imaginer que ce wadi a été choisi parce que, tout au fond, d'une immense anfractuosité se trouvant dans la falaise, de l'eau jaillissait. Cette grotte - assimilée au ventre de la déesse Hathor - et l'eau qui en sortait symbolisaient la fécondité, la matrice d'où les défunts sortiront pour renaître à la vie, cela sous la haute protection de la déesse.

Vue de la vallée des Reines

Dans cette nécropole du nouvel empire (principalement de la XVIIIe, XIX et XXe dynasties) qui est l'équivalent féminin de la vallée des rois, ont été inhumés les épouses, les princes, les princesses et certains hauts dignitaires de pharaon. Comme les autres nécropoles, dans des temps troublés, la vallée a été victime de pillages. Puis, aux époques ptolémaïque et romaine, elle servit de cimetière "populaire". Vers le IVe ap. jc, elle devint un lieu de refuge pour les ermites et anachorètes. A l'époque chrétienne, un monastère y a été construit. Plus de 100 tombes ou puits ont été redécouverts dans les années 1902 - 1906 par l'italien Ernesto Schiaparelli du musée égyptien de Turin.

Les puits funéraires vus de la route.

LA VISITE DE LA NECROPOLE

Entrée de la tombe de TitiHiéroglyphes sur les murs de la tombe

Le ticket s'achète à l'entrée du site : 50 LE pour visiter les 3 tombes ouvertes au public. Il faut ensuite passer devant les "marchands du temple" puis affronter la chaleur ... De chaque côté de la route qui mène aux tombes, on voit de nombreux puits funéraires. Les tombes ouvertes se trouvent du côté gauche de la route, deux datent du règne de Ramsès III (XXe dynastie) et sont référencées QV (pour queen valley) :

QV 44 - Tombe de Khaemouaset (fils de Ramsès III)

QV 55 - Tombe d'Amonherkhepechef (fils de Ramsès III)

QV 52 - Tombe de la Reine Titi, épouse d'un Ramsès (X ???)

Tombe de Titi - les hiéroglyphes qui assurent la protection (ankh ( vie) - un que je ne connais pas, ouas (force) et djed (stabilité) ) sont traités de façon un peu naïve et touchante.

En règle générale, leur architecture est beaucoup plus simple que celles de la vallée des rois : une descenderie, un couloir, des chambres latérales puis la salle du sarcophage.

Ce film-reportage a été réalisé dans le cadre du voyage organisé à Louqsor du 28 au 30 octobre 2016 au profit de l'Association pour la Sauvegarde du Ramesseum. Commenté par Christian LEBLANC, Directeur de Recherche Émérite au CNRS et Président de l'Association pour la Sauvegarde du Ramesseum. Réalisation - Pascal PELLETIER - Membre de l'Association pour la Sauvegarde du Ramesseum, en charge du site internet de l'ASR : asramesseum.org

 

Les tombes des fils de Ramses III :

Khaemouaset (QV 44) et d'Amonherkhepechef (QV 55)

Tomde de Khaemouaset

Les peintures sont délicates, les couleurs douces, les vêtements sont d'une très grande élégance, d'une haute finesse. On regarde avec attention les tuniques de lin fin, les colliers à plusieurs rangs, les bracelets, les ceintures larges et colorées agrémentées de cordelettes tressées terminées par de magnifiques pampilles.

Le défunt est souvent représenté le crâne uniquement coiffé de la tresse de l'enfance. On remarque aussi que pharaon et le défunt portent de fines sandales alors que déesses et dieux sont pieds nus. Pharaon accompagne les princes dans les différents rites funéraires : il semble les introduire auprès des dieux et des déesses protectrices. On y retrouve les scènes d'offrandes habituelles.

Tomde de Khaemouaset

La déesse Hathor est magnifique dans sa robe à bretelles rouge, avec, nouée sous la poitrine, une ceinture foncée dont les pans descendent jusqu'aux genoux. Osiris à la chair verte est, selon l'habitude, représenté dans son habit blanc momiforme avec, dans ses mains le sceptre ouas. Les déesses Neith, Selket, Isis, Nephtis irradient de féminité et les 4 fils d'Horus sont, comme à leur habitude, inséparables ...

Vue générale de la tombe d'Amonherkhepechef 

Vue générale de la tombe d'amonherkhepechef. Les peintures latérales sont protégées par des vitres. La porte qui va à la salle du sarcophage est surmontée de 2 uraeüs (serpents) ailés qui protègent le cartouche royal et au registre supérieur le disque solaire, ailé lui aussi. Au fond, le sarcophage.

L'iconographie rituelle du livre des morts est généralement représentée dans la dernière salle. Dans la tombe d'Amonherkhepechef, tout à côté du sarcophage, se trouve une petite vitrine dans laquelle est exposé un fœtus momifié provenant d'une autre tombe. C'est très troublant de voir cet enfants qui n'a jamais vraiment existé mais qui, en même temps, est passé à l'éternité ...

Le foetus momifié a accédé à la vie éternelle

 

La Tombe de la Reine Titi, épouse d'un Ramsès (X ???)

Cette tombe est moins bien conservée que les 2 autres. Les peintures sont moins vives et les murs sont détériorés dans de nombreux endroits. On peut lire dans certains ouvrages qu'elle a servi d'étable pendant une longue période, ce qui, peut-être, explique en partie son état.

Tombe de la reine Titi

  La tombe de Nefertari (la belle d'entre les belles) - QV 66

Plan de la tombe - Source : wikipediaAujourd'hui, pour visiter la QV 66 : Deux tombes vont être ouvertes au public : Nefertari et Sethi Ier
Prix :  1000 LE. La visite de la tombe de Nefertari ne devra pas dépasser 15mn, et il est probable que le nombre de visiteurs journaliers sera limité.  

Entrée de la tombe	QV66

Tout ce que nous pouvons voir dans les livres, sur les cartes postales nous enchante. Les peintures sont d'une délicatesse, d'une finesse, d'une féminité ... C'est un hymne à l'amour, un hymne à la beauté, un hymne à l'éternité pour Néfertari, la belle d'entre les belles, l'épouse aimée de Ramsès II.

Sur les murs, sur les piliers, la grande épouse royale, la dame du double pays, est coiffée de la dépouille du vautour surmontée parfois de deux plumes. On la voit, si belle, si noble jouer au senet (échecs), parée de ce lin si fin que l'on entrevoit son corps ...

La tombe - Source : antikforever.com

Où sont les momies ? Peu de momies de reines ont été retrouvées ...Alors le grand rêve persiste ...

Est-ce qu'à l'époque des pillages (vers 1000 av JC), les grands prêtres les ont mises à l'abri dans un endroit éloigné, tenu secret ? Les ont-ils placées dans une cachette royale, comme cela a été fait, pour les momies des pharaons dans la DB 320 ? Cela demeure, je crois, à l'heure actuelle, un espoir pour de nombreux égyptologues ...(et également, pour ceux qui s'intéressent à l'égyptologie ...).

Poursuivre à pied vers deir el medineh ... En quittant la vallée des reines vous pouvez repartir à pied vers le village des artisans. Vous prenez à gauche dans la montagne : la marche dure à peu près 1 heure. En approchant du village vous trouverez, sur votre gauche un sanctuaire rupestre édifié par les artisans et dédié au dieu Ptah et à la déesse Meretseger, la déesse de la cime thébaine, celle qui aime le silence ...

 

Poursuivre à pied vers deir el medineh ... En quittant la vallée des reines vous pouvez repartir à pied vers le village des artisans. Vous prenez à gauche dans la montagne : la marche dure à peu près 1 heure. En approchant du village vous trouverez, sur votre gauche un sanctuaire rupestre édifié par les artisans et dédié au dieu Ptah et à la déesse Meretseger, la déesse de la cime thébaine, celle qui aime le silence ...

Tombe de Nefertari.

à claudine qui aimait cet endroit et qui a rejoint la cîme d'occident.

Marie.Texte et photos : Marie Grillot - (hors photo de la fresque de la tombe de Nefertari).

Sous-pages :

Commentaires (2)

1. Pascal - Administrateur du site (site web) 24/11/2008

Merci Renée pour cette information - Amicalement - Pascal

2. Renée 24/11/2008

Tombe de Titi: A coté de la croix de vie Ankh , c'est le signe de la protection (prononciation "sa") representé par une corde avec un noeud.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.