Le Steam Ship Sudan - Mort sur le Nil

 

Le Steam Ship Sudan est le superbe bateau sur lequel a été tourné Mort sur le Nil et sur lequel Hercule Poirot enquête pour Agatha Christie. Jean François Rial nous présente l'histoire du bateau à vapeur mythique, reçu en cadeau en 1885 par le roi Fouad. Pour en savoir plus :  www.steam-ship-sudan.com

"L'odeur de la cire des ponts s'échappe du bateau comme un génie de sa lampe. Elle raconte les milliers de pas imprimés dans le bois depuis plus d'un siècle. Elégant, avec un charme suranné, le Sudan quitte la corniche. Le temple de Luxor s'efface. La roue à aube bat l'eau dans un mouvement régulier. Sur les rives, à présent, seuls les minarets dépassent des bouquets de palmiers..."

 VISUALISER D'AUTRES PHOTOS DU SUDAN

Si vous apercevez le navire à quai et souhaitez le visiter, parlez en à Mohamed, le gérant est un de ses amis, il pourra vous organisez une visite inoubliable.

 

Lien vers un reportage vidéo du site "Intérieurs"

 

 

MORT SUR LE NIL

Mort sur le Nil (Death on the Nile” dans les éditions originales en anglais) est un roman policier d'Agatha Christie, publié en 1937, mettant en scène une des plus célèbres enquêtes du détective belge Hercule Poirot.

Résumé : La riche et belle héritière Linnet Ridgeway s'éprend de Simon Doyle, fiancé de sa meilleure amie, Jacqueline de Bellefort, et l'épouse dans la foulée. Les jeunes mariés partent en voyage de noces, mais ils sont poursuivis par la jeune femme délaissée, dans leurs étapes successives, jusqu'en Égypte, où ils séjournent dans un hôtel où se trouve également Hercule Poirot qui pressent une situation dramatique. Poirot, les jeunes mariés et leur poursuivante, ainsi que divers clients « aisés » de l'hôtel se retrouvent fortuitement pour faire une croisière à bord du vapeur S.S. Karnak... jusqu'au jour où Linnet est assassinée. Les deux suspects les plus probables, Simon Doyle, qui pourrait avoir voulu hériter de sa richissime épouse, et Jacqueline, par vengeance, sont pourtant les deux seules personnes à avoir des alibis irréprochables. Mais les cellules grises de Poirot vont mettre à mal tous les alibis et révéler une machination diabolique. 

L'auteur combina les souvenirs d'un premier séjour plutôt mondain en égypte avec sa mère, et ceux effectués avec son mari, Max, où l'archéologie et les archéologues faisaient partie entière du voyage. Elle avait d’ailleurs fait une croisière avec Max en 1933. Agatha Christie affirmait à propos de son livre : « Je pense, moi-même, que le livre est un des meilleurs de la série de voyages de Poirot. Je pense que la situation centrale est intrigante et a des possibilités dramatiques, et les trois personnages, Simon, Linnet, et Jacqueline, semblent à mon avis être vrais et vivants.  

Adaptation cinématographique  :

Mort sur le Nil : adaptation cinématographique réalisée par John Guillermin en 1978 , avec Peter Ustinov dans le rôle d'Hercule Poirot.

 

Comme le précise Laurent (voir commentaire ci-dessous), pour appercevoir de magnifiques images du SS Sudan, il faut visionner la version réalisée en 2004 par Andy Wilson pour la télévision anglaise, avec dans le rôle d'Hercule Poirot l'acteur David Suchet. (affiche ci-dessous).

 

David Suchet est Poirot.

Agatha Christie (15/09/1890 - 12/01/1976)

Agatha Christie

Sa mort n'est pas une fin... Il y a 38 ans disparaissait celle qui a donné ses lettres de noblesse au roman policier. Après une enfance plutôt heureuse en Angleterre, Agatha Miller épouse, en 1914, l'archéologue Archibald Christie... 14 ans plus tard, il la quitte, la laissant désemparée. Dépressive, elle disparaît mystérieusement pendant 10 jours, puis décide de reprendre goût à la vie. Elle "embarque" alors, seule, dans l'Orient-Express. Ce voyage sera décisif : elle rencontre en Irak, en 1927, celui qui deviendra l'homme de sa vie, Sir Max Edgard Lucien Mallowan. Il a 15 ans de moins qu'elle. Elle l'épousera 3 ans plus tard et leur histoire durera. Il est considéré comme l'un des géants de l'archéologie britannique ; ses chantiers sont principalement situés en Iraq et en Syrie. Alors que sa carrière d'écrivain connaît un immense succès, elle l'accompagne, chaque année, lors des campagnes de fouilles. Elle participe d'ailleurs activement aux travaux d'intendance, aux dessins, aux restaurations et surtout à la photographie. Elle dit avec ironie : "Comme j'ai bien fait d'épouser un archéologue : plus je vieillis, et plus il s'intéresse à moi." Agatha Christie a passé plusieurs séjours en Egypte. Elle y situe l'un de ses romans les plus connus. "Mort sur le Nil" - "Death on the Nile" - paraît en 1937.

En Egypte

Au cours d'une croisière sur le "Karnak", luxueux steam ship, Jacqueline de Bellefort, fiancée éconduite, poursuit le couple formé par la richissime Linnet Ridgeway - son ex-meilleure amie - que Simon Doyle - son ex-petit-ami - a séduite. L'intrigue se déroule sous les yeux d'Hercule Poirot et du Colonel Race qui regardent évoluer, avec intérêt et ironie, nobles ruinés, romancière portée sur la bouteille, kleptomane, parvenus sans scrupules, amoureuses inconditionnelles et idéalistes... déçus. C'est au terme de la croisière, à Ouadi Halfa, que les "petites cellules grises" du fameux détective belge mettront fin à cette histoire, plus trouble que les eaux du Nil. Ce roman a été adapté deux fois : en 1978, par le britannique John Guillermain, avec un excellent Peter Ustinov en Hercule Poirot. Comment oublier cette scène tournée à Karnak ? Alors que le couple formé par Linnet et Simon se promène dans la salle hypostyle, un bloc tombe de l'une des colonnes les projetant au sol. Les acteurs semblent alors surgir, comme par magie, de derrière chaque colonne pour découvrir le drame... tout cela alors que le coupable est forcément parmi eux ! Une autre adaptation a été tournée en 2006 sur le steam ship Sudan : Andy Wilson y dirige David Suchet dans le rôle d'Hercule Poirot.

Sudan 1933

Agatha Christie écrit de nouveau sur l'Egypte en 1944 : "La mort n'est pas une fin" - "Death comes as the end". Ce livre est beaucoup moins connu, mais il mérite notre intérêt. Il est basé sur les lettres d'Hékanakht datant de la fin de XIe dynastie (retrouvées dans les années 1920). La romancière signe là son seul livre à ne pas se dérouler dans le XXe siècle. Agatha Christie a écrit 80 romans policiers et nouvelles. Elle est, avec Shakespeare et J.K. Rowling, l'auteur anglais le plus vendu. Elle s'éteint à 86 ans, le 12 janvier 1976. Son mari la rejoindra 2 ans plus tard. Sa croisière sur le Nil a fait rêver plus de l'un d'entre nous...

Marie.Marie Grillot

Sources : http://evene.lefigaro.fr/celebre/actualite/agatha-christie-30-anniversaire-mort-poirot-roman-policier-257.php http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/04/hercule-poirot-roman-agatha-christie_n_3865051.html http://herculepoirot.free.fr/archeologie.htm#orient_livres http://www.fichesdelecture.com/analyses-litteraires/agatha-christie/la-mort-n-est-pas-une-fin/resume

Commentaires (4)

1. SiM 12/01/2014

Merci pour ces précisions fortes intéressantes.
J'ai lu récemment :
"La romancière et l'archéologue : Mes aventures au Moyen-Orient" d'Agatha Christie.
Un petit bijou d'humour et de drôleries sur les campagnes de fouilles que son mari Sir Max Edgard Mallowan menait en Syrie et auxquelles elle a participé en l'accompagnant durant des années jusqu'à la deuxième guerre mondiale.
N'hésitez pas si vous le trouvez !

2. Elizabetha 06/01/2012

Le bateau de "Mort sur le Nil" avec Peter Ustinov n'existe plus... :,(

3. 10/11/2009

Merci Laurent pour ces précisions cinématographiques. Amicalement - Pascal

4. Laurent 09/11/2009

Bonjour,
Contrairement à ce que vous dites, ce n'est pas le film de GUILLERMIN avec Peter USTINOV qui a été tourné à bord du SS SUDAN, mais l'épisode d'Hercule POIROT avec David SUCHET et qui relate une autre version de "Mort sur le Nil". Le film de GUILLERMIN a été tourné sur un autre navire, aujourd'hui désarmé, et qui appartenait au même propriétaire que l'hôtel OLD CATARACT, également utilisé dans le film. Cet hôtel appartient aujourd'hui au groupe Sofitel. Dans un numéro du magazine GEO consacré à l'Egypte, datant des années 90, on retrouve l'hôtel ainsi que le navire ayant accueilli toute l'équipe autour de Peter USTINOV. De mémoire, il me semble qu'il s'appelait le SS VICTORIA. Il était plus petit et présentait une configuration légèrement différente (implantation de la roue à aubes et des escaliers. Les coursives étaient bien plus étroites que celles du SS SUDAN.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.