DEIR EL-MEDINEH LE VILLAGE DES ARTISANS DE LA RIVE OUEST DE LOUXOR

01-01.gif

Deir El-Medineh est la vallée où se trouvent le village et la nécropole de tous ceux qui construisirent et décorèrent les tombes royales de Thèbes.

Achetez le ticket au guichet de vente des billets des monuments de la rive Ouest

Prix du ticket d'entrée donnant droit à la visite de deux tombes et du temple d'Hathor : 30LE (environ 4.34Euros)

Une visite qui vaut le déplacement en un lieu très peu fréquenté.

En effet, ce village se visite qu’en tourisme individuel, je ne sais pas pourquoi mais ce site est tenu à l’écart du grand tourisme, c’est tant mieux pour la qualité de la visite mais c’est dommage car il est émouvant de fouler un lieu de vie antique où le charme opère toujours autant malgré les siècles passés.

Après avoir passé la caisse et une flopée de gardiens/gardes tous à l’abri du soleil, nous pénétrons une vaste vallée où des murets dessinent les contours d’un village antique. C’est ici que les artisans qui officiaient dans la vallée des rois ou des reines, vivaient après leur travail ou même pendant leur repos. 

1 - La nécropole  7 - Le village

A gauche le temple d'Hathor, à droite les maisons. Photo Pascal - 2009	Ces artisans vivaient en permanence sur cette rive réservée aux morts et en aucun cas ils ne devaient revenir sur l’autre rive (raison de sécurité : divulgation des informations concernant la position des tombeaux). Ce lieu de vie où les familles entières étaient vouées à se perpétuer leurs métiers de père en fils et à résider de façon permanente, reflète encore ce quotidien, l’on voit les bases de l’habitat où les maisons alignées en file indienne, de ces murets l’on devine l’entrée, une pièce couverte, puis le pièce principale où l’on cuisine, d’ailleurs les égyptiens pour faciliter l’effort d’imagination ont posé des petites pièces comme des jarres ou des baquets, une natte afin que l’on situe plus facilement l’usage des pièces délimitées., Apres la cuisine, une courette avec une accès au toit des 2 pièces couvertes où les égyptiens allaient se reposer et dormir à l’ombre du trille en plein air pour bénéficier du frais qu’apporte la nuit..

Vestiges du village et maisons des artisans.	Détail de l'intérieur des maisons	Le village et le temple d'Hathor.

Une allée principale sépare le village, cette allée permet en la parcourant de se rendre au temple où ils allaient pratiquer leur religion. L’égyptien que nous avons rencontré près du temple nous propose dans une petite boite en fer, des oushebtis (véritables !). Nous déclinons cette proposition car s’il sont vrais leur place est dans un musée, s’ ils sont faux, au souk c’est moins chers. Dans les 2 cas, nous n’y connaissons pas suffisamment pour le savoir et nous remercions gentiment.

Le temple d'Hathor.Au loin, le temple d'HathorLe village est situé dans une vallée entre deux collines.

Le plus impressionnant dans cette visite demeure dans leurs maisons d’éternité, leurs tombeaux.

 

Ce sont de petites pyramides, aux pentes très abruptes qui recouvrent des minuscules salles entièrement décorées et peintes comme pour celles de leurs pharaons.

Détail d'une peintureC’étaient leurs artistes et avec leur moyens réduits ils se sont créés de véritables chef d’oeuvres, le parcours est le même mais en modèles réduits : une entrée, un escalier, une petite salle de recueillement et une autre où l’on dépose le tombeau où les parois racontent la vie du défunt, seuls les tombeaux n’existent plus,  Une salle d’offrande minuscule, un cagibi plutôt. On s ‘approche des hiéroglyphes ou des dessins qui sont parfois protégés par une vitre, Un moment d’admiration devant tant de délicatesse.

 

Tombe de SennedjemTombe d'InherkhaTombe d'Inherkha

Puis, nous parcourons à pieds le flanc de cette vallée qui nous permet d’aller d’une tombe à une autre, attention, des trous rendent la visite à certains endroits dangereux (ces trous ont été faits par des voleurs, un raccourci pour aller vers les trésors enfouis, ou les égyptologues pour découvrir de nouveaux sites). Malgré le soleil, on devine au fond de ces trous, du béton qui bouche l’accès.

Je recherche le nom de cette tombe ?On se promène au gré des envies et de ces détours, de tombeaux en tombeaux, avec cette vue sur l’ensemble du village on se prend à rêver de ce temps là, on imagine fort bien avec l’aide des descriptions de Christian Jacques, les tailleurs de pierre, le coloriste, l’architecte, entreprennent une conversation dans l’allée principale, pendant que d’autres s’associent pour préparer sa maison d’éternité.

Les femmes font échapper des volutes de leur cuisine où le foul sent déjà si bon, les enfants rient et se coursent dans le village et parfois même à l’extérieur de celui-ci, d’ailleurs nous avons fini de visiter ce site et nous nous dirigeons vers la sortie mais la réalité nous rejoint et un jeune fait pétarader sa nouvelle petite moto chinoise, il la montre à un copain, et c’est sur ce bruit pétaradant que nous repartons vers d’autres merveilles.

Texte et photos de Maryse Iaria - Dit mère-grand

Merci à Maryse pour sa contribution, et ce maginifique récit.

 

Traduction : À la réflexion, construisez la partie inférieure carré et le sommet pointu.

 

Commentaires (1)

1. Noura 02/09/2012

Tres belles prises de vue, bravo. Desolee, mais imaginez une dizaine d'autocars/jour x 365/an qui deferleraient sur ce petit site merveilleux, calme et emouvant ! les quelques touristes vraiment interesses (ceux qui ne mitraillent pas seulement a peine descendus du car a moitie nus) sont les voyageurs individuels, justement, et comme vous, je pense que c'est mieux pour la sauvegarde de tout Deir-el-Medineh y compris du petit temple ptolemaique dedie a Hathor. Les vendeurs d'amulettes et autres Shawabtis (pluriel de Ushebti) nous proposent des reproductions tres reussies. Il ne s'agit pas de vraies antiquites bien sur. En negociant (patiemment) l'on peut obtenir un petit objet souvenir a prix modique. 2 Ex.: Canope miniature en pierre ciselee env. 8 cm H ou bien un oeil d'oudjat en pierre env. 5 cm long x 3 H pour 40 EGP. Super.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×