Le panthéon égyptien

Le panthéon égyptien

Dans la société traditionnelle égyptienne, la religion joue un rôle fondamental qui n'est pas séparé du politique: c'est le pharaon, qualifié de "fils de Rê" et dieu lui-même, qui accomplit les rites. La vie économique est soumise à l'emprise des temples, grands propriétaires fonciers. La religion égytienne est polythéiste et compte donc de nombreux dieux souvent représentés sous forme animal. Je ne vais pas dans ces pages détailler le fondement et les principes de cette religion, mais simplement vous proposer une liste incomplète des divinités les plus représentatives du panthéon égyptien.

Amon

Amon,"le caché". A l'origine dieu de la région Thèbaine, il devient essentiel pour la royauté à partir du Moyenne Empire."Roi des dieux", il règne sur les temples de Karnak, Louxor et de nombreuses autres villes du pays. A partir du 1er millénaire avant notre ère, il est le dieu par excellence de Tanis, la Thèbe du Nord. Anthropomorphe, il forme une famille avec Mout et Khonsou. Le bélier et l'oie sont ses animeaux symboliques.

Anubis

Dieu chacal ou anthropomorphe à tête de chacal attesté depuis l'Ancien Empire, protecteur des nécropoles et chargé de l'embaumement.

Apis

Taureau sacré, connu dés les débuts de l'histoire. A partir de la XVIIIème dynastie, à Memphis, il est associé à Ptah, dont il est l'intermédiaire sur terre. On connaît aussi ses liens avec Osiris. Choisi en fonction de marques particulières sur son pelage, il vit dans son domaine, à Memphis, jusqu'à ce que lui soit trouvé un remplaçant et qu'il soit mis à mort, puis embaumé. Son enterrement donne lieu à de grandes festivités. Ses nécropoles successives, connues à parir d'Aménophis III, constituent le Serapeum, situé sur le plateau de Saqqara.

Apophis

Serpent maléfique qui incarne le mal et perturbe l'ordre cosmique.Il doit être constamment combattu et écarté de la barque solaire, qu'il menace au cours de son périple nocturne.

Aton

Le disque solaire. Au Nouvel Empire, Aménophis IV, roi de la XVIIIème dynastie, en fait son dieu exclusif et change pour lui son nom en Akhenaton. Il voue à son culte sa nouvelle capitale, El-Amarna, en Moyenne-Egypte. Aton est représenté sous forme d'un disque muni de rayons solaires qui s'achèvent par des mains.

Bastet

Déesse chatte ou à tête de chatte, contrepartie apaisée de la dangeureuse Sekhmet; particulièrement vénérée à Bubastis, ainsi qu'à Saqqara, où ont été retrouvées de nombreuses statuettes en bronze ou en bois à son effigie et des milliers de momies de chat.

Bès

Divinité naine et monstrueuse, particulièrement vénérée des femmes enceintes. Poulaire dans l'Egypte tardive, son culte se diffuse dans le bassin méditerranéen.

Hâpy

Personnifie la crue du Nil. Il est représenté comme un homme ventripotent, aux seins pendants. Les Egyptiens lui attribuent deux sources, une au sud, à Eléphantine (Assouan), l'autre dans la région de Memphis, d'où il surgit au début de chaque année pour assurer la subsistance du pays.

Hathor

Représentée sous la forme d'une femme aux oreilles de vache ou par une vache. Déesse de l'ivresse et de l'amour, elle règne aussi sur le domaine des morts, à Thèbes. Le temple de Denderah lui est consacré.

Horus

Dieu faucon ou anthropomorphe à tête de faucon. Fils d'Isis et d'Osiris, il entretient aussi des liens étroit avec le dieu solaire. Son conflit avec son oncle Seth pour récupérer l'héritage de son père est l'un des grands thèmes de la mythologie et de la littérature égyptienne. Il est représenté sur terre par le pharaon. Honoré par toute l'Egypte, un temple lui était consacré à Edfou.

Isis

Fille de Geb, soeur et épouse d'Osiris, mère d'Horus, qu'elle éleva dans les marais du Delta. Généralement représentée comme une femme, elle peut revêtir des formes différentes en fonction de ses multiples combinaisons avec d'autres déesses. Ses grands temples (Philae) datent de l'époque tardive ou ptolémaïque. Epouse et mère exemplaire, elle est l'objet d'une grande dévotion à partir du 1er millénaire, comme en témoignent les milliers de bronzes ou d'amulettes la représentant en train d'allaiter Horus enfant. Son culte, largement diffusé dans l'empire romain, sera l'un des derniers bastions du paganisme.

Khnoum

Dieu à tête de bélier qui règne sur la cataracte, à Eléphantine (Assouan). Démiurge à Esna, il modèle dieux et hommes sur son tour de potier et leur insuffle le souffle vital.

Khonsou

Dieu lunaire, anthropomorphe, couronné de la lune sous forme de croissant et de disque. Il devient le dieu fils de la triade Amon, Mout, Khonsou, à partir de la XVIIIème dynastie, à Karnak, où un vaste temple lui est consacré. Sa forme enfantine, Khonsou-pa-khered, connait un vif succès à l'époque tardive.

Maât

Personnification de l'ordre et de l'équilibre du cosmos et de la société. Elle est représentée comme une femme debout ou accroupie, avec une plume d'autruche fichée dans sa chevelure. C'est elle qui est en balance avec le coeur du défunt lors de la pesée devant le tribunal de l'au-delà.

Min

Dieu anthropomorphe, représenté en érection, seigneur de la génération et de la fécondation. Honoré à Coptos et Akhmin, il protège les routes du désert orientale.

Osiris

Dieu anthropomorphe, étroitement emmailloté, coiffé de la couronne atef, souvent figuré avec des chairs vertes. Fils de Geb, il régna sur terre et fut tué par jalousie par son frère Seth. Son épouse Isis partit à la quête des morceaux dépecés de son corps, les réunit et conçut avec le dieu rendu à la vie un enfant posthume, Horus. Celui-ci livrera plus tard combat à Seth pour regagner le trône de son père, tandis qu'Osiris règnera sur le diomaine des morts.Osiris joue aussi un rôle important dans le renouvellement annuel des saisons. L'un de ses lieux de culte était Abydos.

Le dieu solaire par excellence, d'origine héliopolitaine. Dispensateur de la lumière, il accomplit quotidiennement son voyage céleste diurne et celui, nocturne, dans la Douat (nom du domaine où séjournent les défunts), où il doit triompher du serpent Apophis avant de reparaître au matin, à l'orient du ciel. Il est associé à de nombreuses divinités, principalement Amon, sous la forme Amon-Rê.

Seth

Dieu à tête d'animal fabuleux imaginaire (une hypothèse y verrait l'oryctérope du Cap, un animal nocturne d'Afrique subsaharienne). Fils de Geb et frère d'Osiris dont il fut le meurtrier. Seth est le défenseur de la barque solaire contre le serpent monstrueux Apophis. Il est le protecteur et Maître d'arme du Roi. Il est également le seigneur des pays étrangers.

Sekhmet

Représentée en femme à tête de Lionne portant le disque solaire, elle est la déesse protectrice et divine du Roi. C'est la souveraine de la magie.

Sobek

Homme à tête de crocodile du Nil. Il est le seigneur des cadavres et l'âme de tous les dieux. Son statut de dieu de l’eau et de l’inondation le fait adorer partout dans le delta du Nil, le Fayoum et à Kôm Ombo dont une partie du temple lui est consacré.

Thot

Homme à tête d'Ibis, de Lion ou de Singe. Démiurge, créateur de l'univers, inventeur du langage et dieu de la connaissance et des scribes. Il est le maître de la morale et du temps.(Thot capte la lumière de la lune, dont il régit les cycles, à tel point qu'il fut surnommé "le seigneur du temps").

Sous-pages :

Commentaires (2)

1. nourtens 07/08/2012

je pense que toutmosis 3 est le pharaon de l'exode .que dite-vous?

2. adeline 14/08/2010

bonjour jadore votre site il est super
alors continuer
adeline

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.