Archives des évènements de 2008 à 2011

Vendredi 21 Décembre 2011 : Festival de musique Saidi (Haute Egypte) en face du temple de Louxor.

Esplanade du temple de LouxorLes musiciens égyptiens de la Haute Egypte jouent un style musical folk appelé saidi Metqal Qenawi et Les Musiciens du Nil sont le groupe Saidi le plus populaire, et ont été choisis par le gouvernement pour représenter la musique folk égyptiennes à l'étranger. Les autres groupes sont : Shoukoukou, Ahmad Ismail Omar Gharzawi, Sohar et Ahmed Magdy Mougahid.

Source : Blog de Jane Akshar - Traduit de l'anglais

Jeudi 20 Décembre 2011 : Festival de Stick dancing (Danse avec un bâton) en face du temple de Louxor.

Esplanade du temple de LouxorTahtib (en arabe: تحطيب Tahtib) est le terme moderne égyptien pour la danse traditionnelle folklorique égyptienne impliquant un bâton en bois, appelé aussi «danse du bâton» ou «danse de la canne". Il est aussi parfois décrit comme un «bâton de danse de jeu", ou comme une lutte hautement ritualisé accompagnée de musique. Aussi connu sous Raqs al Assaya.

Source : Blog de Jane Akshar - Traduit de l'anglais

Dimanche 11 Décembre 2011 : Ashraf Ali Basha : Ne vous inquiétez pas pour l'avenir du tourisme en Egypte, même en présence des Frères musulmans. Le général commandant des Frères musulmans, accueille les touristes à Louxor.

le general commandant des freres musulmans à LouxorMarie-Paul habitante de Louxor : Al Diwan toute la matinée et Alaa me téléphone à midi pour me dire que les frères musulmans donnent une conférence pour les européens habitant Luxor au Winter Palace à 13h! ok, j'y cours! et hop, je saute ds le ferry de Lagalta, un bus collectif pour la corniche, téléphone à Omar qui arrive en courant du souk, et là! je déteste: on lui pose plein de questuions et il doit donner sa carte d'identité au garde afin de pouvoir entrer ds le Winter Palace! CA M ENERVE!!!!!! Beurk : tout ce que je déteste: Ah! c'est certain que ceux qui viennent là n'ont aucun rapport avec les habitants d'Egypte, c'est sûr! Beurk: pour moi, pas beau, faut dire que j'ai eu la chance de pouvoir visiter l'Old Cataract : c'est vraiment le top du top! Bref : en compagnie d'Omar et d'Alaa , j'ai bien aimé la conférence qui a duré une heure et demi. Alaa nous montrera la vidéo qu'il a faite, les photos et traduira tout ce qui a été dit. Comme c'était en anglais, je n'ai pas tout compris, mais le principal, j'ai entendu : freedom, tourisme : yes! et tout sera fait pour le peuple! plein de questions ont été posées par les anglais présents (je devais être la seule belge, pas de français non plus, mais je crois qu'ils n'étaient pas au courant) Alaa : on t'attend! --))

Les frères musulmans au Old WinterEn sortant, un caléchier m'a demandé si cela s'était bien passé, et .... va - t- on faire qq chose pour les touristes qui se promènent à moitié nues sur les sites! une anglaise a posé la même question durant la conférence, vous voyez, même nous, sommes choquées, alors, vous pensez, les égyptiens! c'est parfois une honte! la dame qui a posé la question a vu une touriste en bikini sur le site de Karnak je crois. déjà : nous sommes ds un pays musulman, en plus, les temples, même si , maintenant, ils ne fonctionnent plus , étaient quand même des endroits sacrés! alors, s'il vous plaît : respect! retour à Medinet Habu, affamée, juste un arrêt au qg pour apprendre qu'Amir est malade.... suite demain....ce soir : dîner dans le jardin d'à côté avec Jacqueline et Ramadan. La mission de Christian Leblanc se vide : Michel et Daniel sont partis ce matin...

Mercredi 30 Novembre 2011 : Annulations en cascade chez les voyagistes

Nouveau coup de fouet pour le secteur du tourisme. A peine commençait-il à sortir de l’impasse que les récents événements l’ont fait replonger dans le rouge. La saison d’hiver s’annonçait prometteuse, mais les dernières annulations ont perturbé ce rêve de compensation des pertes. « Ces derniers jours, il y a eu beaucoup d’annulations, surtout en provenance des marchés britannique, allemand, français et japonais. Pourtant, les réservations du début de la saison étaient prometteuses et les opérateurs estimaient pouvoir compenser une part de leurs pertes des trois premiers trimestres de l’année », explique Sami Mahmoud, vice-président de l’Organisme de la Promotion Touristique (OPT).

Les touristes réfléchissent désormais mille et une fois avant d’opter pour l’Egypte. « L’arrivée des élections, dont le calendrier s’étend du 28 novembre au 10 janvier, et les affrontements meurtriers de Tahrir ont créé de sérieuses pertes pour le secteur du tourisme et ont nui à tous nos efforts de promotion touristique », explique Sami Mahmoud. Le nombre de touristes russes a notamment diminué de 30 % environ depuis le début du mois de novembre.

Elhami Al-Zayyat craint que l’Egypte ne sorte de la carte du tourisme mondial si les violences ne prennent pas fin immédiatement. « Il est certain que les événements de la place Tahrir auront un impact négatif sur le nombre de touristes et les réservations à venir. On note de nombreuses annulations, surtout en ce qui concerne les hôtels du Caire, de Louqsor et d’Assouan. Pourtant, nous sommes censés être en haute saison, à quelques semaines des fêtes de Noël et du nouvel an », désespère Al-Zayyat. Selon lui, la situation ne redeviendra normale que lorsque les élections législatives prendront fin et que la stabilité politique régnera.

Selon l’Organisation mondiale du tourisme, il y a 45 % de visiteurs en moins au premier trimestre 2011. Une situation qui ne s’est jamais réellement améliorée depuis, malgré des reprises passagères.

« Au Rassemblement international du tourisme à Londres il y a deux semaines, nous avons remarqué l’inquiétude grandissante des tour-opérateurs. Ils nous ont dit : garantissez sécurité et stabilité et ensuite seulement on cherchera à vendre l’Egypte », se lamente Sarwat Al-Agami, président de la Chambre d’hôtellerie à Louqsor.

Le taux d’occupation à Louqsor ne dépasse pas les 15 %, alors que celui des croisières sur le Nil ne dépasse 5 %. « Le tourisme en Egypte ne reprendra pas son niveau habituel avant 2013 », conclut Al-Agami.

Dalia Farouq - Al Ahram Ebdo

Réponse de Marie-Paul - Habitante de Louxor : catastrophe!

c'est une catastrophe! sur Luxor, qui est très loin du Caire!, on ne travaille qu'avec le tourisme! ne les laissez pas mourir de faim! le peuple égyptien est gentil! il y a des problèmes comme partout mais je ne me suis jamais sentie agressée, les touristes qui sont venus vous le diront! une seule fois, Claudine (ici présente) a été "attaquée" par un jeune qui voulait lui piquer son porte monnaie, je ne vous dit pas ce qu'il s'est pris! il a essayé une deuxième fois avec moi : pareil et je l'ai un jour poussé car il faisait la même chose avec une touriste japonaise, mais c'est un connu sur Luxor. Je voyage partout, partout, même le soir et je ressens une meilleure ambiance qu'à Lille, les gens sont joyeux. et ce n'est pas parce qu'il y a une agression faite par une personne qu'il faut tous les mettre ds le même sac! venez vivre avec eux, sortez de vos bateaux et de vos hôtels, écoutez les!

ils sont malheureux, manquent de tout, n'ont pas de liberté, écoutez les et comprenez les!

quand parfois une situation pour moi est difficile, je prends du recul, j'essaye de comprendre le pourquoi! je n'accepte pas tout, mais je comprends!

s'il vous plait, parlez autour de vous, n'annulez pas vos voyages

voici quelques photos prises ce matin: pour arriver à cet endroit, je fais une demi heure de route : je marche de la maison jusqu'aux colosses à peu près, avec arrêt obligatoire au hapy habu pour un breakfast (foul, miam) avec les amis, bus collectif jusqu'au check point de la police, puis taxi brousse (plus de 10 dedans et 4 ou 5 accrochés derrière), bien secoués, attention a la tête sur les bosses et le dos! on passe dans tous les villages avant d'arriver à Lagalta, puis encore 10 minutes à pied ds les petites rues de Lagalta et tout cela avec des sourires partout! des welcome, sabah el kheir, etc...

oh bien sûr, parfois un enfant est agressif "backchich"! mais on lui a dit cela, et il n'a rien lui, pas de jouet, juste à manger, alors! je fais cette route presque tous les jours, entre autres bien sûr et je suis toujours vivante après plus d'un an!

je suis très en colère après qq messages vus sur facebook!

allez, des photos de cet endroit magique! quel plaisir d'arriver au bord du Nil encore tout embrumé.... et une photo du 2eme breakfast offert par Bahri

photo du 2eme breakfast offert par Bahri

3 Lundi 28 Novembre 2011 : Marie-Paul de Louxor : "c'est très calme aujourd'hui pour le premier jour des élections! je suis allée ce midi à Luxor, tout le monde souriait, l'ambiance était bonne juste des voitures de police devant les bureaux et une voiture militaire devant un bureau ; plus important très froid aujourd'hui, regardez la montagne, il y a des nuages, on n'en avait pas vu depuis longtemps!" - Vidéo de jane Akshar

 

28-11-2011

Dimanche 27 Novembre 2011 : 3 nouvelles vidéos de Louxor de Jane Akshar

Une touriste parle - Une guide parle - Un chauffeur de taxi parle

Vendredi 25 Novembre 2011 : Marie-Paul de Louxor "pas de violences sur Tahrir au Caire aujourd'hui.on a regardé la TV au Hapy Habu, pas de tirs.. confirmé par Nevine, guide égyptienne que j'ai rencontrée la semaine dernière, elle était sur Tahrir aujourd'hui, ca allait. Ici, à Luxor, tout est calme : on travaille ds les champs pour retirer le maïs, il y a encore qq touristes....on prie...."

Jane Akshar britannique vivant à Louxor : "Luxor est sûre
Je viens d'envoyer mon reporter itinérant pour parcourir les rues de Louxor et chercher des manifestations de violence, de concert avec d'autres amis sur Facebook, nous avons rédigé une liste de ce qui se passe :
1) Grand feu sur la rive ouest .... ils brûlent de la canne à sucre
2) Un membre de ma famille a été retrouvé blessé et sale après une grosse bagarre .... mon chat
3) Les habitants réunis devant la mosquée Abou Haggag ... un pique-nique
4) Gangs rivaux dans la rue .... deux garçons jouant au football.
5) Grande guerre écrite sur le temple du Rammasseum ... la bataille de Ramsès II de Kadesh
6) Des foules, des voitures klaxons, des tirs, des motos, en criant .... une fête de mariage
Louxor est à 400 miles des troubles au Caire et la population à une attitude complètement différente de celle ci. La plupart des gens avec qui je parle ne comprennent pas les manifestants à Tahrir , ils pensent que des concessions ont été faites par les militaires, le processus électoral se poursuit et ils veulent que l'économie redevienne à la normale. Une autre saison touristique d'hiver sans visiteurs décimerait la Haute-Egypte, le tourisme est tout ce que nous avons. Traduit de l'anglais

Kamal al-Ganzouri, nommé Premier ministre par l'armée au pouvoir en Egypte, a affirmé espérer former son gouvernement de salut national "avant la fin de la semaine prochaine", appelant à attribuer des portefeuilles à des jeunes. LCI

Interview par Jane d'un chauffeur de taxi aujourd'hui à Louxor

La place derrière le temple de Louxor aujourd'hui
 

Jeudi 24 Novembre 2011 : Retour au calme place Tahrir au Caire.
Une trêve conclue entre la police antiémeute égyptienne et les manifestants de la place Tahrir a permis un fragile retour au calme jeudi au Caire après cinq jours de violences et l'armée a promis que les élections législatives auraient lieu dans les délais prévus. Des milliers de protestataires jurent cependant de poursuivre leur occupation de la place tant que les militaires n'auront pas cédé le pouvoir. Depuis les premiers affrontements entre forces de sécurité et manifestants samedi, au lendemain d'un vaste rassemblement place Tahrir, le bilan s'élève à 39 morts dans le pays. Kamal el-Ganzouri, ancien Premier ministre sous le régime de Moubarak, a été chargé par l'armée au pouvoir de former un gouvernement en Egypte, après plusieurs jours de manifestations et d'affrontements, ont annoncé des télévisions privées égyptiennes. LCI

Mercredi 23 Novembre 2011 : Marie-Paul de Louxor : "Hier soir, la manifestation de Luxor : une dizaine de personnes, des tracts étaient distribués, mais je crois que tout le monde était devant sa télévision pour suivre les évènements de Tahrir. Mohamed, Omar et moi étions ds un coffee-shop au bord du Nil à Ramla a écouter les infos... RAS! OUF!"

Mardi 22 Novembre 2011 : L’Egypte vit une transition politique tendue, sur fond d’incertitudes économiques et de montée d’une délinquance de forme nouvelle. Les élections législatives (Assemblée du Peuple) se dérouleront du 28 novembre 2011 au 10 janvier 2012. Les manifestations, fréquentes dans les grandes villes, peuvent dégénérer, comme en témoignent les évènements qui se déroulent Place Tahrir au Caire depuis le 19 novembre 2011. Dès lors, la prudence reste de mise et il faut impérativement se tenir éloigné des rassemblements, tout particulièrement des réunions et cortèges électoraux.
- Les séjours dans les grands centres touristiques ne posent pas de problème. La Mer Rouge connaît une situation normale, y compris les stations balnéaires du Sinaï (Charm el Cheikh, Dahab, Taba), de même que les villes de Louxor et d’Assouan. Il n’y a pas d’objection à s’y rendre par avion. Dans tous les cas, une vigilance renforcée s’impose.
- Les excursions dans les oasis et le désert ne doivent pas être entreprises de manière isolée mais encadrée par des structures de voyage professionnelles, en lien avec les autorités. Les déplacements non-professionnels sont à prohiber dans le Nord-Sinaï, théâtre de troubles récurrents ; et dans les zones frontalières avec la Libye, dans le contexte actuel.
- Compte tenu des récents incidents, la prudence conduit à déconseiller formellement tout déplacement en Moyenne Egypte.
- S’agissant des déplacements routiers dans le Delta, une vigilance particulière est de mise.Source : Ministère des affaires étrangère

Voici des vidéos réalisées par Jane Akshar habitante britannique de Louxor : "Voici Louxor calme et paisible , ces vidéos prises cet après-midi. Pas de démonstration, pas de violence et pas de touristes ! Cela signifie qu'il n'y a plus d'argent pour les pauvres gens de Louxor depuis huit mois. Écoutez-les parler..."

Interview d'un chauffeur de Taxi le 22-11-2011 sur la Westbank de Louxor

Vue des motorboats de la Westbank sans touristes le 22-11-2011

Vue de la Westbank : Le calme plat le 22-11-2011

La route qui part de l'embarcadére des ferry est déserte !

Témoignage des habitants de Louxor le 22-11-2011

"Les nouvelles de la place Tahrir pourraient vous faire craindre vos prochaines vacances à Louxor, ne vous inquiétez pas. …Louxor continue à être un lieu sûr et tranquille, comme il l’a toujours été…. Louxor n'est donc pas le Caire. Mes amis égyptiens et le personnel sont franchement frustré par les événements de la place Tahrir au Caire, ils veulent la paix et la stabilité et sont impatients de voter. Alors s'il vous plaît quand les médias parlent de la place Tahrir, n’oubliez pas que ce ne sont que quelques milliers de personnes, il y a encore 80 millions d'Egyptiens qui sont impatients de vous accueillir en l'Egypte…" Traduit de l'anglais - Jane Akshar

Lundi 21 Novembre 2011 : Les heurts entre des manifestants hostiles au pouvoir militaire et les forces de l'ordre se poursuivent ce lundi au Caire place Tahir. Ce qui laisse craindre le report des élections législatives prévues dans une semaine. Marie-Paul habite Louxor et Témoigne de la situation : "Pour ceux qui s'inquiètent : Luxor est calme, j'en reviens, aucun problème pour le moment . Je vous donnerai les informations au fur et à mesure s'il se passe quelque chose ... je suis fatiguée, bisous." Blog de Marie-Paul

4 aout 2011 - Les Egyptiens encore sous le choc du procès Moubarak.

Hosni Moubarak, alité et enfermé dans une cage, lors du début de son procès, mercredi. Face à ces images de l'ancien raïs, les Egyptiens étaient encore tiraillés jeudi, même si la plupart d'entre eux réclament justice. /Image diffusée le 3 août 2011/Reuters/Télévision égyptienne/Reuters TV

Les Egyptiens restaient tiraillés jeudi par des sentiments contradictoires en revoyant les images du procès d'Hosni Moubarak, qui s'est ouvert mercredi au Caire après 29 ans de règne sans partage de l'ancien "raïs".

"Moubarak dans la cage, la révolution a réussi", écrit en Une le journal gouvernemental Al Akhbar, au-dessus d'une photo du président déchu allongé sur une civière derrière les barreaux de la cage traditionnellement réservée aux accusés dans les tribunaux égyptiens. "Moubarak et son régime dans la poigne de la justice", renchérit le journal Al Ahram, qui vantait régulièrement les mérites du président égyptien avant sa démission le 11 février. Certains Egyptiens se disent convaincus que les images d'Hosni Moubarak alité et affaibli sont destinées à lui attirer la sympathie de la population. D'autres considèrent que ce n'est pas une façon de traiter un homme âgé. Mais la plupart, même ceux qui s'avouent gênés, soulignent que justice doit être faite. "Je me suis senti désolé pour lui, mais ça ne veut pas dire qu'on doit lui épargner d'avoir à rendre des comptes pour ce qu'il a fait", déclare Michael Atef, comptable de 27 ans. "Ce procès doit avoir lieu." Les Egyptiens ont vu avec stupéfaction Hosni Moubarak, 83 ans, entrer sur une civière dans le box des accusés, une image que beaucoup pensaient ne pas voir, tant les rumeurs sur la dégradation de son état de santé s'étaient multipliées ces dernières semaines. L'Express.fr

Moubarak

31 Mars 2011 - Zahi Hawass est de retour à la tête des antiquités en Egypte !

En Egypte, l'archéologue Zahi Hawass, 63 ans, a été, mercredi 30 mars, de nouveau nommé ministre des antiquités. C'est une surprise : secrétaire général, à partir de 2002, du Conseil suprême des antiquités égyptiennes, il avait été "démissionné", début mars, par le gouvernement de transition, alors que trois semaines plus tôt, avant sa chute, Hosni Moubarak, dont il est très proche, l'avait promu ministre d'Etat pour les antiquités. Son habileté dans les jeux de pouvoir aurait permis au docteur Hawass, considéré comme proaméricain, de retrouver son titre. Sa connaissance du terrain, son autoritarisme, ses coups de gueule en feront-ils l'homme de la situation ? Source : Le Monde.fr

30 Mars 2011 - Présidentielle un ou deux mois après législatives de septembre.

LE CAIRE — Une élection présidentielle aura lieu en Egypte "un ou deux mois" après les législatives prévues en septembre, ont annoncé mercredi les forces armées, qui assurent la direction du pays. Cette annonce a été faite à la presse par le Conseil suprême des forces armées (CSFA) lors de la présentation d'une "déclaration constitutionnelle" destinée à régir la période de transition avant un retour à un pouvoir civil après la chute du président Hosni Moubarak en février. AFP

28 Mars 2011 - Elections législatives en Egypte en septembre 2011.

Les premières élections législatives depuis la chute du président Hosni Moubarak se tiendront en septembre prochain en Egypte, mais la date de la présidentielle n'a pas encore été fixée, a déclaré lundi un haut responsable militaire. "Les élections législatives se tiendront en septembre", a déclaré à la presse le général Mamdouh Chahine, membre du Conseil suprême des forces armées (CSFA), dans une annonce formelle sur cette échéance. Il a ajouté que la date de l'élection présidentielle serait annoncée ultérieurement. Le CSFA assure la direction du pays depuis la démission le 11 février dernier du président Hosni Moubarak sous la pression de la rue. Source : AFP

Dimanche 20 Mars 2011 - Référendum : le "oui" remporte 77% des voix.

REFERENDUM

Le "oui" a remporté 77% des voix lors du référendum qui s’est tenu samedi sur la révision de la constitution égyptienne et la participation a atteint 41%, a annoncé dimanche la commission chargée de l’organisation du scrutin.

Plus de 14 millions d’Egyptiens, soit 77,2% des électeurs, ont dit "oui" aux amendements proposés à la Constitution, plus de quatre millions (22,8%) ont dit "non", a affirmé le président de la commission Mohammed Attiya lors d’une conférence de presse. Près de 18,5 millions de personnes se sont rendues aux urnes, a-t-il ajouté, soit 41% des 45 millions d’Egyptiens en âge de voter. Les partisans de cette réforme limitée assurent qu’elle suffit pour organiser le retour à un pouvoir civil sous quelques mois après des élections législatives et présidentielle, conformément aux plans de l’armée qui assure la direction du pays depuis le départ de Hosni Moubarak. LE CAIRE, 20 mars 2011 (AFP) -

16 Mars 2011 - Hillary Clinton au Caire sur les traces de la contestation, promet l'aide américaine

Des dizaines de passants s'y sont rassemblés pour saluer la chef de la diplomatie américaine, l'un d'entre eux lui lançant "Bienvenue à Tahrir". "C'est bon de vous voir", a-t-elle répondu.

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton rencontre mercredi au Caire les dirigeants égyptiens pour encourager les réformes démocratiques chez cet allié clé, se rendant place Tahrir, épicentre du mouvement populaire ayant fait tomber le président Moubarak. Des dizaines de passants s'y sont rassemblés pour saluer la chef de la diplomatie américaine, l'un d'entre eux lui lançant "Bienvenue à Tahrir". "C'est bon de vous voir", a-t-elle répondu.

Hillary Clinton au Caire

Des employés égyptiens de l'ambassade américaine au Caire accompagnaient Mme Clinton, lui racontant le déroulement des protestations ayant conduit à la chute le mois dernier de M. Moubarak, un allié clé des Etats-Unis. "Voir l'endroit où la révolution (...) est quelque chose d'extraordinaire pour moi", a-t-elle déclaré, "C'est un beau rappel de la puissance (...) de l'aspiration universelle pour la liberté, les droits de l'Homme et la démocratie". Mais cette visite est loin d'être saluée par tous les mouvements égyptiens engagés dans la contestation lancée le 25 janvier en Egypte, qui a conduit le 11 février le président Moubarak, au pouvoir depuis 30 ans, à remettre le pouvoir à l'armée. Les opposants au régime déchu reprochent aux Etats-Unis leur soutien invétéré à Hosni Moubarak, allié régional stratégique notamment en ce qui concerne la sécurité d'Israël. Ainsi, la Coalition de la révolution du 25 janvier -une formation rassemblant les principaux mouvements de la jeunesse- a refusé de rencontrer la secrétaire d'Etat. La Coalition a dénoncé lundi "la position faible de l'administration américaine au début de la révolution en raison de sa relation de proximité avec le président déchu". Cette organisation a aussi critiqué "l'aide et le soutien de l'administration américaine à de nombreux régimes répressifs et non-démocratiques dans la région". Au premier jour de sa visite mardi, et dans un effort de maintenir des relations étroites avec Le Caire, Mme Clinton a appelé l'Egypte à poursuivre ses efforts de démocratisation, promettant par ailleurs une aide économique américaine. Dans la matinée, la chef de la diplomatie américaine s'entretenait avec le Premier ministre Essam Charaf. Elle doit rencontrer plus tard dans la journée le maréchal Hussein Tantaoui, chef du Conseil suprême des forces armées au pouvoir et chargé d'assurer une transition vers un système démocratique. "Je suis impatiente d'aider de toutes les façons possibles (ce processus) de transformation", a-t-elle déclaré au sujet des réformes démocratique promises en Egypte, lors de sa rencontre avec M. Charaf. "Les Etats-Unis sont prêts à apporter tout le soutien possible pour que ce qui s'est passé sur la place Tahrir devienne une réalité pour toute l'Egypte", a souligné Mme Clinton. Sa venue intervient alors que les Egyptiens sont appelés aux urnes samedi pour un référendum pour réformer la Constitution, qui doit ouvrir la voie à des élections et au retour d'un pouvoir civil dans le pays. Mais seule la puissante confrérie islamiste des Frères musulmans, le plus organisé des mouvements d'opposition, a appelé à voter "oui", les autres formations jugeant les amendements constitutionnels insuffisants. La visite en Egypte de Mme Clinton coïncide par ailleurs avec la répression des mouvements de contestation dans plusieurs pays du monde arabe. Les forces de Mouammar Kadhafi ne cessent ainsi de se rapprocher de Benghazi, fief rebelle de l'est de la Libye. A Bahreïn, allié américain du Golfe, les forces de l'ordre ont dispersé une foule manifestant depuis un mois, faisant au moins trois morts. Source : LePoint.fr

9 Mars 2011 - Zahi Hawass quitte le nouveau gouvernement égyptien.

LE CAIRE (EGYPTE) [09.03.11] - Zahi Hawass, ancien ministre d’Etat aux Affaires Antiques vient d’annoncer qu’il quittait le gouvernement après l’annonce d’un nouveau gouvernement égyptien dirigé par Essam Charaf. Après les nombreuses rumeurs le concernant, son sort est enfin officialisé.

Sur son site internet, Zahi Hawass déclare dans une interview qu’il quitte le nouveau gouvernement de transition dirigé par Essam Charaf. Après de nombreuses rumeurs sur son départ, il a levé le voile sur ses intentions et annoncé sa démission. Zahi Hawass avance que parmi les nombreuses raisons qui le font quitter le gouvernement figure le manque de protection des sites culturels, musées et sites archéologiques. Selon lui, durant les 10 derniers jours, l’armée a abandonné les postes qu’elle tenait pendant la Révolution du 25 janvier. Ces sites sont désormais sous la protection de la police des Touristes qui ne s’en occupe pas. Des tombes ont ainsi été détruites, des réserves d’antiquités pillées, des maisons sont en construction dans des sites préservés et des excavations ont lieu la nuit. Zahi Hawass dit avoir déclaré lors d’une réunion du cabinet ministériel égyptien : « Je ne peux rester en Egypte et voir les antiquités être volées si je ne peux rien faire pour empêcher cela ! ». La deuxième raison qui a poussé l’ancien ministre à partir, le concerne davantage : deux personnes du département des Antiquités et un professeur d’université, ancien directeur des Antiquités, l’ont accusé de vol d’antiquités et d’autres actions illégales. Pour Zahi Hawass, ce sont ces personnes qui ont poussé des jeunes à protester contre lui, lors de sa nomination au gouvernement le 31 janvier 2011. Zahi Hawass affirment que les antiquités du pays, quelles qu’elles soient, ne sont plus en sécurité. Il s’attribue le mérite de l’afflux de nombreux touristes dans le pays par son travail de fouille, de découvertes et d’écrits diffusés dans le monde entier. Malgré tout, Zahi Hawass ne s’oppose pas à un retour dans le gouvernement « si la protection des sites est renforcée et si la police fait son travail ». Le nouveau gouvernement n’a pas encore dévoilé qui le remplacera et Zahi Hawass ne s’est pas encore prononcé sur ses futures positions. Source : artclair.com

Le 04 Mars 2011.

Témoignade de diane - Le 04/03/2011 à 12:46 - Commentaire visible sur cette page : Des bateaux à quai.

Bonjour, je rentre d'égypte (caire, alexandrie, luxor)où tout est retour à la normale, comme l'avant 25 janvier. les médias ont bcp exagéré. l'égypte et les égyptiens sont restés les mêmes. un pays fascinant en toute sécurité et des gens serviables et attentionnés dont le seul souci est la satisfaction du touriste. l'égypte a prouvé sa grandeur et la nouvelle égypte sera encore plus belle! vive l'égypte! allez-y sans aucune crainte, vous allez adorer!

Dimanche 27 Février 2011- Le blog de Marie-Paul en direct de Louxor.

Mardi 22 Février 2011 - le point sur la reprise en Egypte.

La situation en Égypte s'apaise et les tours-opérateurs préparent leur retour. Marmara et Thomas Cook lancent les départs dès le 25 février 2011, Fram et Club Med le 26 février.

Marmara rouvre l'Égypte dès le 25 février 2011, avec les vols touristiques vers la Mer Rouge(Hurghada et Taba), ainsi que les 2 Clubs Marmara. Les vols à destination de Louxor seront également accessibles, avec la réouverture des croisières sur le Nil. Dès vendredi 25 février 2011, 11 vols par semaine de plusieurs aéroports français seront mis en place pour soutenir la relance de la destination, et ce jusqu’au 31 mars.

Le voyagiste Thomas Cook annonce la reprise des départs vers les zones de la Mer Rouge et vers les zones de croisières sur le Nil et sur le lac Nasser, dès le 25 février 2011. "L'ensemble des prestations et des infrastructures à destination fonctionneront dans des conditions normales," souligne le voyagiste dans un communiqué. Déjà le tour opérateur a préparé une promotion. Dès la semaine du 21 février 2011, il promet une offre sur le même modèle que pour la Tunisie : 1 voyage acheté = un voyage gratuit pour les départs de mars 2011, valable sur une sélection de séjours et de croisières.

Le Club Méditerranée avait annoncé la ré-ouverture de ses villages en Egypte de Sinai Bay et de El Gouna respectivement le 5 et le 19 mars 2011. Compte tenu de la levée des restrictions de voyages du Quai d'Orsay, en Mer Rouge, à Assouan et Louxor, l'enseigne au Trident avance l'ouverture du village de Sinai Bay au 26 février 2011. Pas de changement en revanche pour El Gouna qui rouvrira le 19 mars.

Compte tenu de la décision du Ministère des Affaires Étrangères qui a levé la contre‐indication des voyages en Égypte vers les zones de la mer Rouge, Louxor et Assouan, les Voyages FRAM ont décidé de reprendre tous les départs de France à partir du 26 février 2011 sur ces zones, sous réserve que les conditions opérationnelles (aériennes et hôtelières) nécessaires au redémarrage soient réunies. Source : TourMagazine.fr.

Mardi 22 Février 2011

La situation sécuritaire est marquée par un quasi retour à la normale dans la plupart des régions. Les étrangers en particulier ne font l’objet d’aucune menace spécifique. S’agissant des projets de déplacements, les séjours dans les grands centres touristiques ne sont plus déconseillés. La zone de la Mer Rouge connaît une situation normale, de même que les villes de Louxor et d’Assouan. Il n’y a donc pas d’objection à s’y rendre par voie aérienne. Ministère des Affaires étrangères

Vendredi 18 Février 2011 - Les vacanciers français de retour dès le mardi 21 Février.

Dès le mardi 21 Février 2011, les voyages vont reprendre vers l'Egypte. Le gouvernement a levé les restrictions et les tour-opérateurs français viennent d'annoncer la reprise des séjours. Surtout en Mer Rouge et sur le Nil. Au Caire, la vigilance reste de mise.

Un séjour sur les bords de la Mer Rouge ou une croisière sur le Nil ? Plus de problème. Dès mardi, les premiers vacanciers français vont de nouveau pouvoir s'envoler vers le pays des Pharaons. "Quasi-retour à la normale" Hier soir, le ministère des Affaires étrangères a levé les restrictions sur les voyages en Egypte du fait d'un "quasi-retour à la normale de la situation sécuritaire dans la plupart des régions." Après le feu vert très attendu du gouvernement, les tour-opérateurs de l'hexagone n'ont donc pas tardé à annoncer la reprise des départs vers l'Egypte. Stations balnéaires et grands sites touristiques "Les voyages vont reprendre progressivement dès le 22 février, en fonction des conditions opérationnelles et terrestres", précise l'Association française des tours-opérateurs (Ceto). Ce retour des touristes français en Egypte va pour l'instant se concentrer sur les croisières sur le Nil (Louxor, Assouan), le lac Nasser, et les stations balnéaires de la Mer Rouge. letelegramme.com

Dimanche 13 Février - Le blog de Marie-Paule en direct de Louxor.

Vendredi 11 février 2011 - Moubarak démissionne et remet le pouvoir à l’armée !

egypte-caire-tahrir-new13h_0.jpg

Le président égyptien Hosni Moubarak a quitté ses fonctions et remis le pouvoir à l'armée, a annoncé vendredi 11 février le vice-président Omar Souleimane. Aussitôt, les centaines de milliers de manifestants réunis place Tahrir au Caire ont explosé de joie. Le président américain Barack Obama s'exprimera ce vendredi soir sur la situation égyptienne, a annoncé la Maison Blanche.

egypte-le-caire-des-millions-de-cairotes-rass.jpg

Au terme de plus de deux semaines de manifestations massives contre le régime et sous la pression de nombreuses capitales étrangères, le président égyptien Hosni Moubarak a donc quitté ses fonctions et remis le pouvoir à l'armée. Cette annonce a été faite vendredi soir par le vice-président Omar Souleimane à la télévision d'Etat.

egypte-caire-moubarak-10402837mbzzb_1713.jpgDes scènes de liesse se sont aussitôt déroulées place Tahrir, dans le centre du Caire, où des centaines de milliers de manifestants ont salué aux cris de « Dieu est grand ! » l'annonce de la démission du président Hosni Moubarak. « Le peuple a renversé le régime ! », scandaient les manifestants en délire, au 18e jour de leur mouvement. Les manifestants hurlaient de joie et agitaient des drapeaux égyptiens. Certaines personnes se sont évanouies sous le coup de l'émotion.

Dégage

Dans le reste du pays également, les Egyptiens sont descendus massivement dans les rues pour saluer le départ du président, qui avait accédé au pouvoir en octobre 1981 à la suite de l'assassinat d'Anouar el-Sadate. Les Frères musulmans égyptiens n'ont pas tardé à s'exprimer, saluant l'armée qui a tenu ses « promesses ». RFI

moubarak.jpg

Jeudi 10 Février - Témoignage de Raymond - séjourne dans la villa de Momo à Louxor.

Bonjour Pascal,

La situation à Louxor reste inchangée: les rues sont désertes, les trois-quarts des boutiques sont fermées et le moral des commerçants est toujours au plus bas. Ce contraste avec "le Louxor" que nous connaissons est assez déprimant. Au niveau de la sécurité il n'y toujours aucun problème (quelques militaires bien gentils devant le bâtiment du gouvernement et devant le Winter Palace). A bientôt. Raymond

Dimanche 06 Février - Témoignage de Raymond - séjourne dans la villa de Momo à Louxor.

Bonjour Pascal,

Après avoir fait une petite balade dans Louxor aujourd'hui, je ne peux que constater la tristesse sur les visages des habitants. Pas de touristes, pas d'argent... Un conducteur de calèche m'a demandé si je pensais que ça allait durer longtemps, puis m'a proposé une promenade d'une demi heure pour deux livres (25 centimes d'€). Au niveau de la sécurité: aucun problème. Du côté de Gézira, les felouques et les motor-boats sont à quai, les taxis attendent et les dromadaires s'ennuient. Le matin, pas de montgolfière dans le ciel et sur le Nil on ne voit que le ferry populaire. Espérons pour eux que tout cela s'arrange très vite... A bientôt. Raymond

Samedi 05 Février 2011

"Je viens juste de parler à M. Gaddis le consul honoraire britannique à louxor. Il m' a confirmé qu'il n'y avait pas de couvre-feu à louxor et qu'il n'y en avait jamais eu et qu'il avait recommandé au vice-consul le matin même que les conseils de restreindre les déplacement soient levés. Les sites sont ouverts, les felouques voguent, les ballons volent, les guides guident et les chauffeurs conduisent. Quelques sites de fouilles sont opérationnels mais la plupart des équipes sont reparties dans leurs pays. Evidemment il y a encore des problèmes politiques mais qui n'affectent pas les étrangers". Jane Askar - Source Jane Askar Blog.

« Bonjour Pascal,

Un petit mail pour narrer la « bonne surprise » made in Transavia hier après midi. Nous étions confortablement installé sur la terrasse de la villa, détendus et savourant notre séjour sur la West Bank, dans une Egypte calme. Notre voisin d’étage vient alors nous prévenir qu’il semblerait que notre vol ait été modifié. Il nous a alors gentiment laissé son accès internet pour voir un petit peu de quoi il retournait…

J’avais un mail sur ma boite personnelle de la part de Transavia annonçant que notre vol retour du 12.02 était annulé et de contacter le call center ou de faire une réclamation en ligne pour soit le modifier, soit nous le faire rembourser. Intéressant.

Nous appelons un ami en France pour qu’il contacte le call center (eh eh c’est que la facture téléphonique à venir ne nous réjouissait guère). Notre ami nous recontacte en disant que le call center proposait soit le vol du 19.02 soit le 24.02 soit en avril… Bin oui c’est bien connu les vacances sont extensibles et les employeurs adorent que leur personnel ne rentre pas…

Mon mari appelle alors directement ledit call center pour expliquer gentiment que NOUS SOMMES EN EGYPTE et que nous ne pouvons pas reporter notre retour. Même rengaine du call center. Vient mon tour de parler, pour ce faire il m’a fallu rappeler à la personne au bout de la ligne que j’étais CLIENTE et qu’il se devait de me laisser parler. Je demande pourquoi cette annulation, réponse n°1 : grève des contrôleurs de l’aéroport de Louxor. Mmmm mais alors pourquoi annuler aussi le vol au départ d’Hurghada ? Réponse n°2 : eux aussi font grève ! Mais oui bien sûr ! Je demande à mon interlocuteur de me confirmer que Transavia a été obligée d’annuler son vol suite à demande des autorités égyptiennes, d’où réponse n°3 : L’aéroport de Louxor a fait pression sur Transavia. Voyez-vous ça !

Seuls choix : rentrer le lendemain, le 19.02 ou être remboursés !!! Et en ce qui concerne la facture téléphonique, affaire à suivre …..

Mail à Pascal, appel à Momo, réclamations en ligne sur le site de Transavia et d’Air France… Bref une bonne soirée….

Nous obtenons enfin le nom d’un responsable de Transavia (refusé par le call center mais obtenu d’amis français) : nouvel appel. Explication de la situation et là réponse n°4 :c’est une demande du Quai d’Orsay ! Dommage rien sur le site du Quai d’Orsay ! Alors ? Réponse n°5 : principe de précaution ! Oui bien sur, précaution le 12.02 uniquement, ni avant ni après ! Excuse embrouillée, recherche de responsable, promesse de solutions….. Vers 20h00, appel du call center qui nous repropose de partir le lendemain, le remboursement… Rien de neuf, aucune possibilité que la compagnie ne s’arrange avec une autre pour un retour le 12.02….et en plus se dépêcher de répondre car d’autres clients à contacter !

FABULEUX !

Entre temps, conseil de guerre avec mon mari et ma sœur (dont c’est le premier séjour !) : nous décidons de rester, de demander le remboursement et prenons un billet en ligne avec Egyptair (et hop 300 €uros pour nous !). Nouvel appel du call center : mon mari répond et demande s’il y a du neuf, réponse n°6 : on lui raccroche au nez ! Simple et efficace, les mensonges sont évités ! Puis au tour de ma sœur : même blabla insipide et non professionnel.

Résultat, Transavia va entendre parler de nous à notre retour, de même qu’Air France, des associations de consommateurs et de voyageurs, LCI (pour le fun) et copie le Quai d’Orsay ! Qui cherche trouve. Je suis diplômée (entre autres …) d’un BTS Tourisme et j’ai été tour leader, en Egypte. Pas de chance pour Transavia : un tissu de propos incohérents et contraire à la réalité des faits ne peut en rester là!»

Voilà. Inutile de préciser que je suis très en colère après cette compagnie aérienne : je lui souhaite presque d’être conciliante sur notre dédommagement sinon nous portons plainte (et les services juridiques de la banque pour qui nous travaillons ne sont pas tendres).

Bonne soirée, ici il fait très doux et nous sommes ravis d'avoir décidé de rester! Bien amicalement . Laurence

Vendredi 04 Février 2011

DSC00155.jpg

Ali habite avec sa famille sur la rive ouest du Nil dans le quartier de Gezira. Après un grave accident du travail son père est devenu infirme et ne peut plus avoir d’activité professionnelle. Son fils a dû arrêter l’école et travailler afin de subvenir aux besoins de toute la famille. Ali pilote les motorboats qui permettent aux touristes de traverser le Nil. Avant les évènements, il gagnait, pour sa famille, 10 Livres par jour (env.1,50 €). Aujourd’hui il ne gagne plus rien !

Pourquoi ?

Louxor est-elle à feu et à sang ? NON !

L’Egypte entière s’embrase t-elle ? Non !

Le Caire est devenu un champ de bataille ? Non !

Un quartier du Caire, une place, la place El Tahir est un lieu d’affrontements violents ? OUI

Pour les médias, et donc pour l’opinion publique l’Egypte aujourd’hui se résume à la place El Tahir !!! Aucune image de Louxor, calme - trop calme - car désertée par les touristes. Aucune image du Nil s’écoulant parmi les îles et les rochers gris de la magnifique ville d’Assouan. Aucune image du temple de Philaé où Isis doit se sentir bien seule …

Non …

… Un seul plan fixe de caméra : Midan El Tahir devenu un champ de bataille et le centre d'une Egypte filmée 24 h sur 24 h !

Pour exemple voici une demande du site de LCI : « Vous revenez d'Egypte. Vous avez des vidéos ou photos des évènements (chars, affrontements, militaires...) sur vos lieux de vacances, lieux touristiques (pyramides, club de vacances...). »

Pascal.

Jeudi 3 Février 2011 - Témoignage de Raymond - séjourne dans la villa de Momo à Louxor.

Bonjour Pascal,

J'espère que tu vas bien. Après six jours de coupure, nous sommes à nouveau connectés à internet (c'est bon signe!). La situation à Louxor n'est pas comparable avec celle du Caire. Juste une petite manifestation pacifique. Je crois que les médias en font un peu trop et font énormément de tort au tourisme et à la réputation de l'Eypte. La ville de Louxor est très (trop) calme, les touristes se font rares et c'est très mauvais pour les commerçants. A Gézira, à part ce "calme touristique", la vie se déroule normalement et la situation n'affecte pas particulièrement le moral et la bonne humeur des habitants. Petit détail croustillant: comme la police à d'autres préoccupations; les habitants de Gézira construisent "en cachette" quelques habitations à une bonne centaine de mètres de chez Momo, je ne les ai jamais vu travailler aussi vite. Je ne sais pas ce qui se passera quand la police sera moins sollicitée de l'autre côté, mais même derrière un arbre, une maison: ça se voit! J'espère que tu n'auras pas de problème de vol vers Louxor pour tes vacances qui approchent à grands pas.

Amicalement - Raymond

Lundi 31 janvier 2011 - PILLAGE A ABOUSIR ET A SAQQARA

Les rapports qui commencent à arriver au Service des Antiquités de l'Egypte révèlent des pillages en masse sur les sites d'Abousir et de Saqqara. Des pillards ont descellé et endommagé des tombes pour voler de nombreux artefacts, creusant jour et nuit. Gardé par l'armée, le musée Imhotep semble ne pas avoir subi de dégradations mais les magasins de stockage de Saqqara-sud auraient également été pillés. Zahi Hawass déclare avoir reçu des nouvelles alarmantes de la part de ses inspecteurs, à Saqqara, Dahchour, et Mit Rahina. Les magasins d'Abousir ont été ouverts, et personne n'était présent pour protéger les antiquités sur le site. A Qantara-est dans le Sinaï, un important magasin d'antiquités contenant des oeuvres du Musée de Port-Saïd aurait également été dévalisé par un groupe d'hommes armés qui ont emporté de nombreux objets précieux. D'autres groupes ont tenté d'entrer au Musée copte, au Musée royal de la joaillerie au Musée national d'Alexandrie, et au Musée El Manial. Heureusement, les employés prévoyants du Musée royal des Bijoux ont stocké tous les objets dans les sous-sols, et les ont sécurisés scellés avant de quitter le bâtiment.

« J'ai le cœur brisé et mon sang est en ébullition quand je pense que tout ce que j'ai fait au cours des neuf dernières années a été détruit en un jour. Mais tous les inspecteurs, les archéologues et les administrateurs, m'appellent depuis tous les sites et les musées d'Egypte pour me dire qu'ils sont prêts à donner leur vie pour protéger nos antiquités. »

28 Janvier 2011 - Manifestation à Louxor.

Photo Marc Cchaumeil.

Photo Marc Cchaumeil.

Photo Marc Cchaumeil.

Photo Marc Cchaumeil.

Photo Marc Cchaumeil.

marc-chaumeil-fedephoto-07.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 27 Janvier 2011 à 20 heures.

Des pillards se sont introduits vendredi soir dans l'enceinte du Musée du Caire, qui regorge de trésors de l'Antiquité égyptienne, et ont détruit deux momies, a annoncé Zahi Hawass, président du Conseil des antiquités égyptiennes. "J'ai ressenti une profonde tristesse quand je suis arrivé ce matin (samedi) au Musée égyptien et découvert qu'on avait tenté de le dévaliser de force la nuit dernière", a-t-il dit à la télévision. Le chef des Antiquités égyptiennes a précisé que des civils aidés par des agents de la police touristique avaient stoppé les pilleurs. "Mais certains ont réussi à entrer et ont détruit deux des momies", a-t-il ajouté. - Vidéo -

Le 27 Janvier 2011 à 13 heures.

Le siège du parti de Moubarak a été incendié à Louxor. Information confirmé par Jean-Michel de retour de Louxor le 29 Janvier 2011.

Temple de LouxorPortrait du Président

Luxor rue Madina

 

 

 

 

 

 

 

Le 23 Février 2009

Il est 8h00, je sort de la villa, Sayed m'attend au volant de son 4x4, il est triste. Il m'annonce qu'un attentat a eu lieu au Caire la veille. Une jeune française est décédée et il y a de nombreux bléssés. Sayed est très triste, je suis triste, Louxor est triste, Gournah ce matin là pleure... Mon téléphone sonne, c'est Mohamed, ses premiers mots :"Pascal excuse moi !". Sa réaction ma touché et troublé, bien entendu il n'est en rien responsable , mais il est tellement proche des Français qu'il culpabilise !! Ce matin du 23 Février 2009 la rive d'occident est en deuil. Pascal

Le 03 Décembre 2008 

Je viens d'apprendre de Mohamed que les convois sont annulés en Egypte, ce qui veut dire que la circulation est de nouveau libre (entre 6h00 et 18h00 - Convois uniquement pour Abou Simbel). L'information est confirmée par Sara du restaurant Maxime de Louxor . Pascal

Quelques précisions :

Bonjour, Comme vous le savez certainement 11 touristes étrangers et leurs accompagnateurs et guides égyptiens ont été enlevés contre rançon ce week-end en Egypte. Je tenais juste à préciser que cela s’est passé au Gift El Kébir, lieu situé au fin fond du Sahara à la frontière du Soudan et loin de toutes villes (Assouan se trouve à 500km du lieu). Malheureusement, les médias illustrent leurs reportages d’images d’Abou Simbel, d’Assouan, mais également des rives de Louxor et de la vallée des Rois ( Louxor est situé à 800km du drame ). Ce manque de rigueur de la part de la presse peut troubler les esprits et ainsi créer la confusion la plus totale. (Ce midi, une de mes collègues croyait dur comme fer que cela sétait passé au Caire !). Mais le plus grave est l’impact financier que cela risque de produire sur toutes les familles Egyptiennes qui n’ont pour seule ressource que le revenu du tourisme. Cet acte de banditisme est vraiment un acte isolé, et à ma connaissance c’est une première sur le territoire Egyptien. Bien sur le risque zéro n’existe pas, mais comme partout, pas plus en Egypte que dans certains pays d’Europe. - Pascal - Le 23 Septembre 2008

Septembre 2008 - Libération des touristes qui avaient été pris en otages en Egypte

Libération des touristes qui avaient été pris en otages en Egypte LE CAIRE — Les forces égyptiennes et soudanaises ont libéré lundi les 11 touristes européens et huit chauffeurs et guides égyptiens qui avaient été pris en otage le 19 septembre dans le désert du sud de l'Egypte.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.