Horemheb - Merymen

HoremebNous avons la chance de pouvoir de nouveau visiter la tombe de Horemheb (KV57 de la Vallée des Rois)

Qui était-il ?

HOREMHEB - MERYMEN  ( règne de1321 à 1293 A.C.)

(Horus en fête, aimé d'Amon)

Horemheb, d'origine roturière, a vécu sous le règne de plusieurs Pharaons. Sa carrière débute sous Amenhotep III. Il devient ensuite commandant en chef de l'armée sous Akhenaton, puis représentant (régent) sous Toutankhamon.A la mort d'Ay, successeur du jeune souverain, Horemheb se proclame roi, et assied sa position en épousant Moutnedjemet, soeur de Nefertiti.Il semble cependant, selon sa tombe sise à Saqqara, qu'il ait eu précédemment une autre épouse.Horemheb (comme d'autres) n'a pas de scrupule à usurper stèles et monuments édifiés par Toutankhamon et Ay, et démontre son attachement au rétablissement des cultes anciens.C'est aussi un constructeur : achèvement à Karnak du Xeme pylône, construction du IXeme (la célèbre grue ne date quand même pas de lui) et édification du IIeme à l'entrée actuelle du temple.

Karnak pylône Karnak pylone 9

Et,en homme pratique, Horemheb réemploie les talatates provenant du temple d'Aton qu'il fait démanteler, sauvegardant ainsi à son insu des scènes amarniennes, reconstituées depuis.Horemheb veut absolument faire disparaître les traces de la période royale amarnienne. Sur la Liste d'Abydos, son nom figure entre Amenhotep III et Ramsès 1er. Il fut donc considéré comme le fondateur de la XIXeme Dynastie. Son règne officiel est de 57 ans (1350-1293) alors que la réalité n'en reconnaît que 28 (1321-1293).Prévoyant, Horemheb avait fait édifier une tombe à Saqqara, mais sa nouvelle nomination lui en fait construire une deuxième dans la Vallée des Rois, celle que nous pouvons de nouveau admirer.

Les reliefs de sa tombe de Saqqara nous apprennent qu'au temps de Toutankhamon,il a levé au moins deux campagnes, l'une contre les Lybiens, l'autre contre les Syriens, ce qui lui valut de recevoir l'or de la récompense, scène reproduite dans le plus pur style amarnien, et visible au Musée de Leyde (Pays bas),A noter sur ces reliefs, les diverses provenances des prisonniers, très reconnaissables.

Horemheb prisonniers 1 Horemheb prisonniers 2 Horemheb prisonniers 3

Horemheb prisonniers 4 Horemheb l or de la recompense

La KV 57,inachevée, trouvée en 1908 par Th. Davis, avait délà été pillée. Nous pouvons au moins admirer la grande qualité d'exécution des peintures de certaines salles. Le sarcophage de granit rose était vide lors de la découverte de Davis. Y figurent en relief en creux les quatre fils d'Horus, deux figures d'Anubis, ainsi, qu'à chaque angle les quatre déesses habituelles.

Tombe d'Horemheb Tombe d'Horemheb Horemheb sarcophage

Il semble qu'Horemheb soit mort sans descendance. Avec lui, les militaires avaient repris le pouvoir. Il fera en sorte que le général Paramessou, l'un de ses compagnons, lui succède, en étant plus connu sous le nom de Ramsès 1er, père de Sethi Ier, et aïeul de Ramsès II.

Christiane. Texte Christiane Duquesne

Crédit photos : 

Horemheb, or de la récompense et prisonniers (Leyde) : Ch. Duquesne

photos pylône : Ch. Duquesne

photos de la tombe : Osirisnet - Thierry Benderitter

Nous vous conseillons la lecture du descriptif de la KV 57 fait de main de maître par Thierry sur Osirisnet, avec nos remerciements pour les photos der la tombe accompagnant l'article.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.