Légypte et le cinéma, une longue histoire.

L’Egypte au cinéma a donné lieu à de très nombreux films, allant du peplum aux rares films historiques, en passant par les films d’horreur et le cinéma hollywoodien. L'égypte antique a beaucoup inspiré les cinéastes d'Hollywood. Dans les années cinquantes de grandes oeuvres aux décors titanesques et aux figurants innombrables feront réver de nombreux spectateurs.

Pascal.

La vallée des rois Cléopatre Affiche

"Egypte fantasmée, Egypte des symboles, Egypte vue du côté des pyramides et des pharaons. A peine inventé en 1895, le septième art se jeta sur un sujet qui flattait le goût de son public pour l’exotique et le spectaculaire. On pouvait, en évoquant des pharaons inconnus ou inventés, laisser parler l’imagination et la fantaisie."Jean Tulard.

Cléopatre

Jean Tulard, historien, membre de l’Académie des Sciences morales et politiques, est l’auteur de plusieurs dictionnaires consacrés au cinéma. Au cours de sa vie de cinéphile averti, il a visionné de nombreux films sur l’Egypte : des productions européennes et hollywoodiennes qui représentent l’Egypte ancienne avec force d’imagination, aux films réalisés par des cinéastes égyptiens, qui oscillent entre comédie sentimentale et productions néo-réalistes.

Les Dix Commandements - 1956 USA.

Fiche technique : Réalisé par : Cecil B. DeMille Avec : Charlton Heston, Yul Brynner, Anne Baxter, Edward G. Robinson, Yvonne De Carlo, Debra Paget, John Derek, Cedric Hardwicke, Nina Foch, Martha Scott, ... Durée: 3h39.

Jeté à sa naissance dans les eaux du Nil par sa mère, pour ne pas être tué par les Egyptiens, Moïse descend le cours du fleuve dans son embarcation de fortune et se voit recueilli par la fille d'un pharaon : il reçoit alors l'éducation d'un prince égyptien et est promis au trône. Mais son ''frère'' Ramsès, jaloux de sa destinée, révèle que Moïse est hébreu et le contraint à l'exil. Moïse rejoint alors un groupe de bergers et sur le Mont Sinaï, reçoit l'ordre de dieu de libérer le peuple juif de la domination égyptienne...

Le tournage : A 75 ans, pour terminer sa carrière en beauté, Cecil B. DeMille décide de tourner le remake de son propre film Les Dix Commandements (1923) et ambitionne d’en faire le plus grand film de l’histoire du cinéma. Il bénéficiera effectivement de moyens colossaux et pourra cette fois aller tourner en Egypte les scènes de désert, notamment celles devant les portes du palais du pharaon : des décors gigantesques de 30 mètres de haut et surtout 20 000 figurants (et 10 000 animaux) pour la scène du départ vers Israël, une scène qui reste l’une des plus impressionnantes de l’histoire du cinéma. Le scénario est fidèle aux Ecritures mais rajoute beaucoup d’éléments : « le devoir de tout dramaturge est remplir les lacunes entre les faits » déclarait DeMille. Cecil B.De Mille trouve en Charlton Heston un acteur dont le talent est à la hauteur de ses qualités physiques, et il comprend très vite qu'il est l'homme qui lui faut pour incarner Moïse, dans les Dix commandements. Non seulement c'est un grand film, mais sans doute "le plus grand", en termes de superproductions du moins. Il à demandé - dit-on - des années de travail et coûté la somme de sept millions cinq cent mille dollards, montant encore jamais atteint jusque-là. C'est aussi une réussite, même si parfois l'action s'essoufffle un peu. Certaines scènes, comme le passage de la mer rouge par les Hébreux, ou Moïse sur le mont Sinaï, restent présentent dans toutes les mémoires, et cela même si les trucages ont un peu vieilli.

Plus compliquée que toute autre fut la séquence de la traversée à pied sec de la mer rouge. Au moment des prises de vues, les techniciens pouvaient déclancher une cascade d'un débit de 163 000 litres d'eau à la minute. Les acteurs furent d'abord filmés marchant devant un gigantesque fond bleu, celui ci fut ensuite remplacé par les images de la cascade. Pour Hollywood, la preuve est faite : un film avec des décors et des costumes somptueux, des couleurs chatoyantes, une belle distribution, et même un certain mauvais goût, peut séduire les foules et faire sortir les gens de chez eux. Les Dix commandements rapporteront des millions et feront de Charlton Heston une grande vedette. "C'est le film le plus moderne que j'ai jamais fait. Dieu, en prime, a écrit l'histoire, tient le rôle principal et ne demande aucun cachet !".
C'est par ces déclarations faussement cyniques que Cecil B. De Mille annonce en 1946 le démarrage des DIX COMMENDEMENTS, remake d'un film qu'il avait déjà réalisé dans les années 20. L'histoire de Moïse sauvant son peuple à travers l'Egypte est devenue un classique du Hollywood de l'Age d'or. Anachronisme :Moïse va avec les hébreux vers la mer Rouge et s'apprête à l'ouvrir (la mer). Sur son bras , on peut voir une montre avec un petit bracelet noir en dessous du gros 'bracelet'.

La terre des pharaons- 1955 USA.

 

Fiche technique : Réalisé par : Howard Hawks Avec : Jack HAWKINS, Joan COLLINS, Dewey MARTIN, Alexis MINOTIS, James ROBERTSON JUSTICE, Luisa BONI, Sidney CHAPLIN, James HAYTER, KERIMA, Piero GIAGNONI, Diego CARLISI, Carlo d'ANGELO, Paul STEFFEN, Valerie CAMILLE, Bud THOMPSON ... Durée: 1h45.


L'histoire : De retour victorieux d’une longue campagne de guerre, le Pharaon Chéops impose à son peuple de lui bâtir un tombeau inviolable. Un architecte de la tribu asservie des Kushites, Vashar, accepte de lui construire sa pyramide en échange de la liberté de son peuple. Chéops tombe entre-temps amoureux de Nellifer, princesse de Chypre, qui s’est jurée de lui ravir son trône et le trésor royal.

Le tournage : Une anecdote se doit d’être rapporté ici à propos des problèmes liés à la figuration dans La Terre des Pharaons : pour donner l’impression que les Égyptiens à l’écran travaillaient tous dans un même effort soutenu, il fallut leur inventer un slogan en anglais qu’ils allaient tous répéter en même temps. Les assistants demandèrent ainsi aux milliers de figurants issus de l’armée égyptienne de répéter tous en choeur: « Fuck Warner Bros. » Howard Hawks, guère disposé à rire au cours de ce tournage qui n’en finissait pas, esquissa un vrai sourire de contentement en découvrant ses figurants en train d’insulter le studio. La Terre des Pharaons d'Howard Hawks, tourné en Egypte, mais fut interdit par le laïc Nasser - lequel non-dépourvu de perspicacité avait percé le non-dit du film. On y voyait un étranger  incarné par Sir Robertson Justice venir enseigner aux architectes de Chéops comment construire une pyramide inviolable ! Le scénario est très orienté, et l'idée d'une pyramide qui se referme automatiquement un vieux fantasme d'archéologue d'opérette (qui trouvera sa pleine mesure avec Les Aventuriers de l'Arche perdue), quoique inspiré d'une bien réelle technique égyptienne de l'écoulement du sable. L'égyptologue français Philippe Lauer, le fouilleur de Saqqarah, avait prodigué quelques conseils aux cinéastes, et avait même permis que les scènes de construction de la pyramide de Chéops soient tournées dans les fondations d'une authentique pyramide inachevée (à Zaouyiet el-Aryan). Hawks dépeint avec force et détails une fresque réaliste sur la construction des pyramides. Il montre l'étendu d'un ouvrage dont il semble admirer la prouesse architecturale et la monumentalité. On retrouve tout ici du moraliste, obsédé par l'accomplissement du travail bien fait et parfaitement exécuté. On peut ainsi préférer toute cette première partie qui se déroule dans le désert égyptien à celle plus confinée des intérieurs de la seconde où se noue le drame intime de pharaon.

La vallée des rois - 1954 USA.

Fiche technique : Réalisé par : Robert Pirosh. Avec : Robert Taylor, Eleonor Parker,  Carlos Thompson, Kurt Kasznar, Victor Jory, Samia Gamal... Durée: 1h30.

L'histoire : En 1900, au Caire. Anne Mercedes, la fille d'un égyptologue, se rend avec son mari Philippe, marchand d'antiquités vénal, en Egypte pour y retrouver un tombeau. Marc, un américain, les accompagne. Lui et Anne auront fort à faire pour se tirer des tragiques aventures dans lesquelles Philippe, fort malhonnête homme, les entraîne.

Critique : Cinéaste completement inconnu robert Pirosh signe un honnête film d'aventure un brin démodé malgré de superbes décors.
Robert Taylor et éléonor parker forment un couple à la fois crédible et glamour comme il y en avait beaucoup dans les années 50. Le film nous offre égalemnt également quelques bonne scènes notamment le combat à Abou Simbel. De plus la reconstitution du Caire est une merveille de Kitsch! Mais tout cela manque un brin de folie pour vraiment nous passionner, gentil mais sans plus!

Cléopâtre - 1963 USA.

Fiche technique : Réalisé par : Joseph L.Mankiewicz. Avec : Elizabeth TAYLOR, Richard BURTON, Rex HARRISON, Hume ONYN, Roddy McDOWALL, Pamela BROWN, George COLE, Cesare DANOVA, Kenneth HAIGH, Andrew KEIR, Martin LANDAU, Richard O'SULLIVAN, Grégoire ASLAN, Herbert BERGHOF, Isabel COOLEY, John DOUCETTE, Michael HORDERN, Carroll O'CONNOR, Mary ANDERSON, Francesca ANNIS, Jackie CHAN, Jeremy KERN, Gin MART, Gwen WATFORD, Del RUSSELL, Robert STEPHENS, Martin BENSON, John CAIRNEY, Andrew FAULDS, Michael GWYNN, John HOYT, Marne MAITLAND, Douglas WILMER, Marina BERTI, Finlay CURRIE, Laurence NAISMITH, John ALDERSON, Peter FORSTER, Paola PITAGORA, Margaret LEE... Durée: 4h00.

L'histoire : Cléopâtre : Voici le portrait d'une des plus grandes légendes de toute l'histoire de l'humanité. En 48 avant Jésus Christ, tandis que Rome sort victorieux d'une terrible guerre civile, César installe sur le trône d'Egypte la somptueuse Cléopâtre et succombe à ses charmes. Lorsque l'empereur romain est assassiné, Cléopâtre regagne son royaume. Deux ans plus tard, Marc-Antoine règne sur Rome après avoir exécuté les assassins de César. Il part en Egypte et épouse Cléopâtre. Leur relation sulfureuse, peuplée de trahison et de soif de pouvoir, va changer le cours de l'Histoire à tout jamais.

Le tournage : Des milliers de figurants, deux cents galères, un sphinx à roulettes, quatre Oscars... Un monument en carton-pâte dans sa version intégrale de près de quatre heures !

À l'image de la tumultueuse et médiatique histoire d'amour entre Elizabeth Taylor et Richard Burton, Cléopâtre est le film de tous les excès. Commencé en Angleterre sous la direction de Rouben Mamoulian, le tournage prend l'eau et les deux partenaires d'Elizabeth Taylor, Peter Finch (Jules César) et Stephen Boyd (Marc Antoine), quittent le film avec le metteur en scène. "Alexandrie-sur-Tamise" résistait mal aux assauts du froid et de la pluie. Ils sont remplacés par Rex Harrison et le magnétique Richard Burton. Entre l'acteur à la voix grave et la star aux yeux violets, c'est l'étincelle immédiate qui allume les feux d'une passion ravageuse. Leur idylle (alors qu'ils sont tous deux mariés) provoque l'ire du Vatican et la fièvre des paparazzi, sous l'oeil effondré du nouveau réalisateur, Joseph L. Mankiewicz. De 1961 à 1963, il se bat pour sauver du désastre un film "conçu dans un état d'urgence, tourné dans l'hystérie et terminé dans une panique aveugle". Le tournage en Italie est épique : Mankiewicz réécrit le scénario la nuit pour filmer le jour, Liz Taylor doit subir une trachéotomie... Les dernières scènes du film furent tournée en Egypte. Au final, les aventures de Cléopâtre, midinette orgueilleuse marivaudant avec un César épileptique et pompeux, puis amoureuse d'un Marc Antoine déprimé et alcoolique, ne manquent ni d'humour ni de profondeur psychologique.

(Source : arte.fr)

À l'occasion de ce film, Elizabeth Taylor fut la première actrice à toucher un cachet d'un million de dollars. Elizabeth Taylor ne porta pas moins de 65 robes différentes. À partir des matériaux tournés, Mankiewicz voulait initialement sortir deux films successifs de trois heures chacun : César et Cléopâtre puis Antoine et Cléopâtre. La Fox refusa catégoriquement et sortit la version de 4 h. Avec son tournage étalé sur plusieurs années et son coùt astronomique, Cléopâtre ruina pratiquement un des plus glorieux studios hollywoodiens;lorsque le film fut enfin terminé, tout le monde s'interrogea sur le bien-fondé d'une telle entreprise.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.