Visites des temples Ptolémaïques d'Edfou et de Kom Ombo

Situé entre Edfou et Assouan (à 48km en aval d'Assouan), Kom Ombo est l'ancien Pa-Sobek, c'est-à-dire "la maison de Sobek", le dieu crocodile qui était déjà vénéré avant la première dynastie.

A Kom Ombo, on trouve d'importants vestiges d'un temple au plan unique en son genre: c'est, en effet, un temple double, constitué par l'union de deux temples accolés. Le temple de droite est consacré à Sobek, le dieu de la fertilité, considéré aussi comme le créateur du monde; celui de gauche est, lui, dédié à Horus, le dieu solaire guerrier.

Ce temple fut lui aussi reconstruit par les Ptolémées qui encore une fois, réadaptèrent complètement un ancien temple édifié sous Touthmôsis III.

Sur l'un des murs de l'étroit passage entourant la salle hypostyle, des gravures représentent des instruments de chirurgie utilisés à l'époque des pharaons.

Dans la grande cour, un nilomètre, puits au fond duquel des escaliers de faible hauteur permettaient de mesurer le niveau des crues du Nil.

Sur la droite la petite chapelle d'Hathor renferme trois crocodiles momifiés.

Prix du ticket d'entrée : 40LE, environ 5.79€.

Le temple d'Edou, situé à 112 km en amont de Louxor, est le mieux conservé des temples égyptiens.

En savoir plus sur le temple d'Edfou.

Prix du ticket d'entrée : 50LE, environ 7.24€. 

L'excursion en Limousine ou en minibus se déroule sur une 1 journée.

Départ à 7h30 de la villa ou à 8h00 d'un hôtel rive Est.

Retour à Louxor vers 15h00. 

Prix de l'excursion (hors tickets d'entrée des temples) en Limousine ou en minibus : 80€ environ 552LE.+ 50LE (8€) pour l'autorisation obligatoire de circuler entre villes de Haute-Egypte. (entre 6h00 et 18h00 - Convois uniquement pour Abou Simbel).

Prix pour 1 à 8 personnes.

Ce site n'étant pas commercial mais informatif, les tarifs sont donnés suivant les consignes de Mohamed et à titre indicatif. N'oubliez pas que vous allez séjourner en Egypte ! Dans ce pays la négociation est un sport national ! Alors une fois sur place si vous désirez effectuer plusieurs excursions, discutez avec Mohamed et demandez lui le prix global des prestations au début du séjour. Mohamed est un homme intelligent, il sera s'adapter à votre budget. Si vous souhaitez bénéficier des services de Limousine de Mohamed envoyez moi un e-mail en cliquant ci-dessous. Je lui transmettrai vos demandes et vous contacterai pour confirmation. Si vous souhaitez le contacter je vous donnerai ses coordonnées (Téléphone en Egypte). Je ne perçois aucune somme d'argent. Les paiements se feront à Louxor directement à Mohamed.

CONTACT

Commentaires (4)

1. EL BANNOURI FATIMA 12/11/2009

je serais en egypte à edfou le 15/11/2009 est ce que je peut louer mohamed toute l'après midi???

2. khayali 22/09/2009

Bonjour,
j'aimerais savoir si pour les excursion edfou-kom ombo, Mohammed peut nous conduire jusqu'à Assouan, ainsi que les tarifs à titre indicatif.
Merci

3. 03/01/2009

Gérard, une réunion a été tenue hier à Louxor avec les chauffeurs de taxi mécontents et le "maire" de la ville Mohamad Al-Tayeb dans le but d’éclaircir les formalités de déplacement entre les villes de Haute-Egypte et afin de réduire les coûts pour les chauffeurs de taxi locaux.
Dans un premier temps Mohamed s'engage à régler les frais d'inscriptions auprès des agences locales et cela sans augmentation des tarifs.

4. Gérard (site web) 01/01/2009

Il semble que vous ingorez totalement que depuis le 1 janvier 2009, les véhicules transportant des touristes quelqu'ils soient ( taxis, "limousines" ou minibus doivent OBLIGATOIREMENT avoir une autorisation de circuler entre villes délivrée par une agence de voyage locale. Impossible donc d'aller à Denderah, Edfou ou ailleurs sans cette autorisation ... payante, bien sûr.
Et, au moins, par cet intermédiaire, vous bénéficiez d'une assurance, ce qui n'est JAMAIS le cas autrement.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.