Ouseramon et Rekhmirê Vizirs du sud.

ouseramon-copie.jpg

VIZIR !

Ce titre laisse libre cours à l' imagination

Homme riche et puissant, vivant dans le sillage des seigneurs orientaux, et parfois animé de funestes desseins. Qui ne connaît IZNOGOUD, dont l' unique désir est de devenir "calife à la place du calife" ?

                                           IZNOGOUD        IZNOGOUD                                          

Mais les vizirs objets de cet article sont loin de Bagdad, et vouent leur existence à Pharaon et son empire.

Second personnage du royaume immédiatement après Pharaon, le Vizir peut être considéré comme un super premier ministre. Le Vizirat est parfois, selon les époques, réparti entre deux hommes, l' un pour le nord, l' autre pour le sud. Ouseramon et Rekhmirê sont Vizirs du sud.

Ouseramon débute sa carrière en l' an V de Thoutmosis III, soit aux environs de 1474 A.C., le premier jour du premier mois d'Akhet (selon les indications d' un papyrus, copie ramesside de l' original datant de Thoutmosis III exposée au musée de Turin.
Il a de qui tenir : papa (Ahmes Aametjou) était déjà Vizir sous Thoutmosis Ier. Toutefois, la charge n' est pas systématiquement héréditaire : Rekhmirê est le neveu d' Ouseramon, le mérite prime donc sur la filiation.

Les textes figurant dans les tombes de ces dignitaires nous décrivent la nomination et l' intronisation du Vizir, ainsi que les détails de leurs charges.

Voici ce que nous apprend Ouseramon :

Pharaon demande aux courtisans réunis de trouver le Vizir idéal devant succéder à Aametjou. Suit la description du poste (on se croirait chez le DRH). Spontanément (?), les courtisans proposent Ouseramon, ce qui est accepté par Thoutmosis III. Le nouveau Vizir est alors acclamé par l' assistance.

Prudent, Aametjou avait préparé son fils à exercer ses nouvelles responsabilités. Il lui rappelle que Mâât le guidera et que :

"Rempart contre le mal, tu agiras en toute justice et parleras avec fermeté"

Sur la stèle d' Uriage (Musée de Grenoble), provenant de la tombe d' Ouseramon, notre Vizir reconnaît que, simple prêtre Ouab (donc au bas de la hiérarchie) :

"J'ai bénéficié d'un avancement, et ma situation a été excellente, ayant été investi de cette fonction éminente de Maire de la Ville et Vizir"

Ouseramon et son épouse - Musée de Grenoble)

Rekhmirê, lui, est vizir sous le règne autonome de Thoutmosis III ( soit vers l'an 32). Il succède à son oncle, et sera reconduit sous Amenophis II. Il est le fils de Neferouben, prêtre Ouab d'Amon, lui même fils d'Aametjou.

                                                                                               AAMETJOU

                                                                                            /                    \

                                                                               OUSERAMON           NEFEROUBEN 

                                                                                                                  REKHMIRE

Portrait de Rekhmirê - (tombe de Rekhmirê)

Chez Rekhmirê sont également reproduites sa nomination et l' attribution de sa charge.

La modestie n' étouffe pas le nouveau promu :

"Je suis le deuxième après le roi !"

(en oubliant qu' il partage le rang avec le Vizir du Nord..)

Et encore :

"Ma bouche est du natron !"

(allusion à la pureté de sa parole).

La nomination prononcée, Pharaon repart en palanquin, accompagné d' une escorte de dignitaires, de l' armée, de musiciens, et le nouveau Vizir le suit jusqu'au Temple d'Amon, pour l' intronisation officielle. Le roi prononce un discours, lui remet les insignes de sa fonction, et lui rappelle ses devoirs.

Départ du Pharaon en palanquin (tombe d'Ouseramon)

ET MAINTENANT, AU TRAVAIL !

Le métier de Vizir n' est pas de tout repos. Il est l' intermédiaire entre le roi et son peuple, et l' intendant général des biens du royaume.

Il veille à la bonne organisation de la collecte des impôts, à la gestion des produits venant de l' exploitation de la terre, et même de la chasse et de la pêche.

Outre cela, le Vizir organise les déplacements de Pharaon, promulgue les décrets royaux, rassemble les pétitions, les trie et présente au roi celles qu' il estime valables, nomme et surveille les fonctionnaires, distribue récompenses et punitions. Il reçoit les ambassadeurs des pays étrangers. Autre responsabilité, et non des moindres : le Vizir surveille l' évolution de l' étoile Sothis, dont l' apparition est signe du retour de la crue du Nil, bonne ou mauvaise, qui déterminera l' importance de la pousse de toute végétation. A lui ensuite de déterminer ce qu' il faudra faire pour obtenir les meilleurs récoltes possibles.

Les audiences du Vizir sont ouvertes à tous, et l' on y accède par ordre hiérarchique et d' arrivée. (On ne prend pas de ticket comme à la Sécu, quand même.)Le Vizir siège à "Per Nesout", résidence royale et lieu du Gouvernement, qui devait se trouver près du temple de Karnak. Il dispose de messagers, devant être considérés, là où ils vont, comme ses représentants, et traités aussi bien que lui.

La collecte des impôts et des tributs figure en bonne place dans les tombes d'Ouseramon et Rekhmirê.

(représentation du bureau de Rekhmirê, avec les gardiens devant la porte) tombe de Rekhmirê

Chez Ouseramon, nous voyons les étrangers apportant les tributs, dont un crétois portant un taurillon sur ses épaules (fort, le crétois !). Cette contribution peut aussi être humaine : les enfants des princes des cités-états sont envoyés chez Pharaon, afin de recevoir une éducation égyptienne, qu' ils dispenseront ensuite chez eux à leur retour. C' est ainsi qu' Ouseramon accueille le prince de Tounip, accompagnant son fils.

                         le crétois et son taurillon (tombe d'Ouseramon)     le prince de Tounip et son fils (tombe d'Ouseramon)

Chez Rekhmirê, nous avons profusion de détails quant à la réception des émissaires territoriaux, ou des pays étrangers, apportant le meilleur de leurs productions locales. Cela va des arbres à encens du pays de Pount à la girafe de Nubie, des vases crétois aux chars et armes syriens. Il y a même des éléphants et des ours. Tous ces animaux iront peupler le zoo royal.

les arbres à encens (Dessin de Nina de Garis Davies - Metropolitan Museum) la girafe de Nubie vases crétois (Nina de garis davies) les chars syriens - Dessin de Nina de Garis Davies - Metropolitan Museum

ours et éléphant

Impôts et tributs rentrés, qu'en fait le Vizir ?

Selon leur nature, ils sont pris en charge par l'administration centrale. Or et objets précieux rejoignent le "Trésor d'Amon". Les matières premières sont transformées dans les ateliers du Temple. Bien sûr, le Vizir est secondé par les prêtres d' Amon. Les textes de Rekhmirê évoquent les inspections des provisions quotidiennes, qui profiteront aussi aux prêtres, dont c' est le salaire.

Rekhmirê doit :

"inspecter les travaux pour le Temple d'Amon et ceux sous sa responsabilité"

C'est à dire, Deir el Bahari, le temple de Montouhotep, le sanctuaire de barques de Medinet Habou, et les édifices restants des souverains précédents.

Les ateliers sont multiples : statuaires, armes, mobilier, mais aussi boulangerie (donc surveillance des champs de blé et d' orge). Un texte nous dit que Rekhmirê se réjouit de la bonne marche de l' agriculture et de l' élevage. Normal, puisqu' il est Directeur des greniers du Temple. Un compliment n' a jamais fait de mal à personne, fût-on Vizir...

les ateliers

"Le bétail est en bonne santé " !

(ouf !)

Ce n' est pas tout !

Le Vizir surveille les chantiers, de la fabrication des briques jusqu' à la construction des édifices. Souvenez vous : derrière le premier pylône de Karnak se trouvent encore les restes d' une rampe de brique crue. Le même type de rampe est représenté chez Rekhmirê.

Tous ces travaux réclamaient une nombreuse main d' oeuvre, provenant en bonne partie de la population d' esclaves. Il revient aussi au Vizir d' inspecter les esclaves du Temple d'Amon. Ces esclaves, dits "merou" (prisonniers de guerre) sont rapportés avec femmes et enfants après les victoires sur les pays du nord et du sud.

les chantiers

Un texte, au dessus de la tête de Rekhmirê nous dit :

"Total très grand et innombrable"

Précisions sur l' esclave égyptien :

Propriété d' un maître, il peut être légué, vendu, donné, loué.
Mais il peut posséder des biens, mener des transactions et témoigner en justice. Il est entretenu par son propriétaire et pouvait être affranchi.

Les Vizirs sont des bourreaux de travail, mais trouvent parfois le temps de se distraire et participer à des fêtes familiales ou officielles. Des musiciens et des chanteurs y sont conviés, et réjouissent sa vue et ses oreilles.

Quelques extraits des chants accompagnant les musiciens :

"Que soient brillantes ces années que Dieu t' a assignées"

(la harpiste)

"O toi, le Maire de la ville, dont le souvenir sera encore parfait après que des années auront passé"

(joueur de luth)

harpiste

Chaque soir, son travail accompli, le Vizir pourra redire :

"J' ai exalté Mâât jusqu' à la hauteur du ciel et j' ai fait circuler sa perfection sur la largeur de la terre, si bien qu' elle demeure dans le nez des hommes comme un souffle de vie".

(traduction Christian Jacq)

Ainsi se déroule l' existence du Vizir, dont la vie terrestre sera prolongée dans sa tombe pour l' éternité (et pour le plaisir de nos yeux).

Tombe de Ouseramon - Vallée des Nobles - Louxor Westbank  Tombe de Rekhmirê - Vallée des Nobles - Louxor Westbank

Les deux tombes sont situées sur la rive ouest de Louxor dans le village maintenant détruit de Gournah. Le site est appelé Vallée des Nobles. La tombe de Rekhmirê (TT100) est ouverte aux visites. Celles de Ouseramon (TT61 et TT131) ne se visitent pas.

Photos d'Ouseramon (sauf la stèle) et photos de l'extérieur des deux tombes : Ch. Duquesne

Dessins de Nina de Garis Davies : site du Metropolitan Museum 

Photos de la tombe de Rekhmirê : extraits du livre "La vallée des Rois" Editiond Grund

Christiane.Texte de Christiane Duquesne


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×