La fête d'Opet, de Karnak à Louxor.

opet-copie.jpg
Les fêtes en Ancienne Egypte étaient nombreuses. Chaque Nome, chaque ville avaient les leurs, mais parmi les plus fastueuses se déroulait la FETE D'OPET, de Karnak à Louxor.
Une fois par an, le dieu Amon, accompagné de Mout et Khonsou, se rendait de Karnak à Louxor. Ceci se passait au milieu du 2eme mois de la saison de l'inondation, et, selon les règnes, la fête durait de 11 jours (Hatchepsout) à 27 jours (XXeme dynastie). De la XVIIIeme dynastie à la fin de l'époque grecque, ce sont  près de 1500 ans qui virent la gloire de la triade thébaine (et donc, de Pharaon)
Le site Karnak - Louxor (Aufrère-Golvin)Photos : le site Karnak - Louxor (Aufrère-Golvin)

Le dieu est installé dans une barque.

la barque d'Amon (Chapelle rouge)

Il s'agissait d'une grande procession : On part de Karnak pour arriver à Louxor. Le départ se fait par voie de terre. Le dieu est installé dans une barque, et se promènera ainsi jusqu'à Louxor. . A terre, on bénéficie de nombreuses stations. (tant mieux pour les prêtres, car la barque est lourde !). Ces arrêts ont lieu là où se trouvent les reposoirs, dont l'un des plus célèbres est la chapelle rouge, érigée par Hatchepsout, visible actuellement dans le Musée en plein air de Karnak.Elle dispose d'un décor très fin, avec des scènes de fondations, la grande fête d'Amon, la Belle fête de la vallée.
Pharaon lui même tire la barque, sur laquelle se trouve le naos (tabernacle) renfermant la statue du dieu. Le retour s'effectuera entièrement par bateau, le long des berges du Nil.

Rendez vous à Louxor, si vous voulez assister aux festivités :

Amenhotep III a fait élever dans l'enceinte de Louxor 14 colonnes, ainsi que les murs les entourant, sur lesquels est reproduit le déroulement de la procession. L'architecte est Amenhotep, fils de Hapou, aussi célèbre à son époque que l'était Imhotep au temps de Djeser (Saqqara). Vous pouvez saluer Amenhotep fils de Hapou au Musée de Louxor.
Pas de gravure sous Amenhotep IV. A l' époque post amarnienne, Toutankhamon reprendra la décoration des murs, et Ay poursuivra les travaux. Puis Horemheb reprendra le chantier (et s'appropriera les travaux des deux précédents...). La décoration sera achevée sous Sethi 1er.

La colonnade d'Amenhotep III

Que nous révèlent ces décorations ?

Amon (musée en plein air de Karnak)

Le mur de droite décrit l'allée de Karnak à Louxor, celui de gauche le retour de Louxor à Karnak. C'est ainsi que nous voyons successivement :
- Le roi sortir du palais, rencontrer Amon, Mout et Khonsou.
- Pharaon fait des fumigations d'encens, devant les dieux, qui sont sur des barques.
Puis l'on sort de Karnak, le cortège se dirige en procession vers le fleuve, la barque royale suivant celle des dieux. Toutes ces barques sont portées par des prêtres, accompagnés de musiciens. Les petites barques sont installées dans les grandes, et l'ensemble voguera vers Louxor. Sur la rive, militaires, musiciens et danseurs escortent le convoi. La procession étant à contre-courant du fleuve, les barques sont hâlées, et les hâleurs vivement encouragés (bateliers de la Volga, vous avez de fiers prédécesseurs !). Arrivée à Louxor. Les barques sont déchargées à quai, et reprises par les porteurs. Tambours et sistres s'activent, on prépare les boeufs, les volailles etc... et il y a de nouveau des fumigations d'encens devant les offrandes.
Tout ceci est en l'honneur d'Amon-Rê.

Medinet Habou : l'arrivée d'un boeuf gras

L'arrivée à Louxor.

Temple de Louxor (Aufrère-Golvin)Photo : Temple de Louxor (Aufrère-Golvin).

Les scènes d'extérieur sont fort bien décrites sur ces murs. Mais que se passe-t-il vraiment dans le temple ? Nous sommes réduits à des hypothèses, car fort peu d'informations hormis Hatchepsout et ses fumigations devant le reposoir de barques (chapelle rouge).
Et pas de représentations de la foule.
Toutefois,  les murs de Medinet Habou nous montrent une telle quantité de provisions apportées pour la fête que l'on peut penser qu'elles seront distribuées aux spectateurs.

fumigations par Hatchepsout - la colonnade d'Amenhotep III

 

Medinet Habou, d'autres offrandesPhoto : Temple de  Medinet Habou, porteurs d'offrandes.

Qui sont les participants réels connus ?

chants et danses (chapelle rouge)

Personne sur la chapelle rouge, mais plein de monde à Louxor, attention , ce n'est pas le petit peuple : nous voyons Pharaon, des prêtres, des nobles, des soldats, des musiciens, des porte-enseigne.Les nobles tirent ou portent la barque d'Amon. C'est peut-être une "corvée", mais surtout un honneur.
 
La musique était là pour calmer ou apaiser le dieu, et attirer sa bienveillance (au cas où il aurait eu à souffrir des cahots du voyage ?)
 
Au cours de la procession, il était possible d'interroger le dieu, afin d'obtenir une réponse ou un conseil sur des sujets tenant à coeur. La réponse était donnée via l'oracle.
Mais comment parlait l'oracle ? par la voix d'un prêtre, ou un mouvement de la statue du dieu. La statue étant portée par les prêtres d'Amon, on peut supposer que les réponses étaient politiquement correctes...

 

Le dromos (ce qui en reste actuellement en attendant la fin des travauPhoto : Le dromos (ce qui en reste actuellement en attendant la fin des travaux ).

Il est certain que l'Egyptien, très amateur de fêtes, se plaisait à la venue du dieu, source de distractions, de réjouissances, et apercevoir Pharaon, lui même dieu incarné, de qui vient tout moyen de subsistance, puisque seul Maître des Deux Terres, (selon l'un de ses titres), devait être le point culminant de ces jours de liesse.
Et pour le souverain, ces fêtes appuyaient et confortaient l'autorité royale, en joignant le politique au religieux.
 
Christiane.
Texte et photos de Christiane Duquesne.
Dessins : extraits de " l'Egypte Restituée ", auteurs Aufrère et Golvin.
Commentaires (5)

1. christiane 27/01/2011

Pour Jacques :
Il est évident que lorsqu'on a eu J-Ph LAUER et Ch. Desroches comme maîtres, on sait de quoi on parle ! J'ai eu moi-même la chance de les rencontrer tous les deux, et ils ont toute mon admiration. Mme Desroches n'est pas toujours appréciée par ses confrères, mais c'est la loi du milieu, je pense.
J'ai seulement voulu dire que, sur place, il y a parfois à boire et à manger dans ce qu'on vous raconte....

2. jacques 23/01/2011

Merci et bravo la réactivité ! Bientôt, on aura la réponse avant de poser la question ! ! !

Mise au point au sujet du "guide". Il s'agissait en fait d'une égyptologue, élève de Desroches-Noblecourt, amie de J.Ph. Lauer et collaboratrice de Chr. Leblanc à la Vallée des Reines. Donc quelqu'un de qualifié à mon avis.

Cordialement. Jacques

3. christiane 22/01/2011

Pour Jacques :

Votre "cornac" a raison : les "Khekhit" sont bien les représentants du peuple égyptien adorant (ou acclamant) les dieux, ou Pharaon, qui est la représentation de dieu sur terre. On les trouve un peu partout, il y en a de très beaux en particulier à Kôm Ombo.
Comme quoi il, y a des guides qui savent de quoi ils parlent ...(là, je suis méchante !)

J'espère que vous aurez encore souvent l'occasion d'aller voir les Khekhit...et toutes les autres merveilles de ce pays .

4. goude jacques 22/01/2011

Je crois me souvenir que lors de ma première visite à Louxor, l'égyptologue qui nous cornaquais nous avait dit que le peuple était symbolisé par les "kheikheit" (vanneaux) que l'on voit en haut des colonnes qui font face à l'entrée de côté de la première cour. Merci de me confirmer ce souvenir... ou au contraire de me l'infirmer !

Cordialement. Jacques

5. Sarathebes (site web) 26/07/2009

Il y a environ 14 ans j'ai eu le grand plaisir d'assister à une reproduction de la fête de l'Opet non loin du temple de Karnak vers un débarcadère au bord du Nil. Un immense soleil avait été installé sur la rive Ouest et la procession est arrivée sur la barque solaire....... de nuit! Gravé pour toujours dans ma mémoire. Quel dommage que cela ne se soit produit qu'une seule fois!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×